to top

Au moins deux (bonnes) raisons d’aller marcher dans la plaine des Maures….

Un dimanche, en début d’après-midi, nous avons pris la route pour nous rendre dans la plaine des Maures, à environ 1h00 de chez nous, afin de faire le tour du lac des Escarcets, à pieds.
Mais, passons sans attendre au récit de cet après-midi, riche en péripéties (Bon, peut-être que j’exagère un peu…), ainsi qu’aux 2 très bonnes raisons d’aller marcher dans la plaine des Maures (liste non exhaustive).

 la-plaine-des-maures

La nature, ça vous gagne !

La plaine des Maures, c’est quoi? C’est où? Pourquoi vaut-elle le déplacement?

La plaine des Maures est une réserve naturelle nationale, située dans le Var, dont la biodiversité est tout à fait exceptionnelle. Ainsi, la tortue d’Hermann, espèce en voie de disparition, que l’on ne trouve plus, en France, que dans le Var et en Corse, y a, par exemple, élu domicile. On y découvre aussi deux lacs artificiels créés à l’origine pour lutter contres les incendies, dont celui des Escarcets, but de notre sortie. Le couvert végétal est essentiellement composé de maquis, de chênes-lièges et de pins, parsemé, ça et là, et au printemps, de tapis d’iris sauvages et de bruyères en fleurs (il y aurait même 30 espèces d’orchidées : quand même hein…)

Bien sûr, qui dit réserve naturelle, dit préservation et respect de la nature, même si cela a du mal à rentrer dans la caboche de certains. Donc, on marche dans les chemins prévus à cet effet, on ne fume pas, on ne coupe pas les petites fleurs, on n’effraie pas la faune et surtout, surtout, on ne laisse pas ses détritus sur place. Une fois, ces quelques principes bien intégrés, la nature t’ouvrira les bras et t’accordera tous ses bienfaits. Car oui, la nature a un effet bénéfique sur notre santé et marcher en pleine nature optimise ces dits-effets.

Qui a dit que, dans le Var, il n’y avait que la mer et la plage ?

 la-plaine-des-maures
la-plaine-des-maures
la-plaine-des-maures

la-plaine-des-maures

la-plaine-des-maures

Parce que c’est le printemps !

Nous avons donc fait le tour du lac (voir le tracé sur la carte ), en préférant, à l’est, longer le dit-lac (tracé en pointillé), ce qui porte sensiblement  la distance parcourue, aux alentours, de 7 km.
Bien que le périple ait débuté sous un ciel bien chargé ( je nous voyais déjà repartir en courant, sous la pluie, jusqu’à la voiture…), nous avons terminé notre marche, sous un beau ciel bleu et un soleil bien présent (conditions bien plus favorables à la prise de photographies).
En revanche, la veille, la pluie était bel et bien tombée : les chemins étaient donc encore très inondés, ravinés par le passage de l’eau, boueux, et donc difficilement praticables. Les traversées de vallons sensées être à gué, ne l’étaient plus vraiment. Bref, nous avons du payer de nos personnes et tremper nos pieds dans l’eau, jusqu’au mollet, afin de traverser. Je conseille donc de bien choisir son jour, en fonction de la météo, comme cela est d’ailleurs mentionné à l’entrée de la réserve : je comprends mieux pourquoi ^^.
A cette saison, la plaine des Maures est un régal pour les yeux car la végétation y est bien verte, l’eau coule à flots (trop peut-être ^^), la floraison est importante, alors qu’en été, tout est desséché.
La vue des fleurs a donc, quelque peu, adouci les difficultés du trajet et plus particulièrement, lors de notre passage sous le couvert végétal (certainement, mon coin préféré), lorsque, est apparu, sous nos yeux ébahis, un arbre en fleur, le seul que nous ayons rencontré d’ailleurs.
Mais bon, on ne va pas se mentir, fleurs ou pas fleurs, en fin d’après-midi, j’étais bien épuisée, d’autant plus que, ces derniers temps, mon entraînement physique se résumait… à pas grand chose.
Donc la plaine des Maures au printemps : oui, mais s’il a plu : non!
la-plaine-des-maures
un-dimanche-dans-la-plaine-des-maures
A noter que cet endroit ne m’était pas totalement inconnu, puisqu’en avril 2014, j’avais participé à une épreuve sportive de marche, qui m’avait donné l’occasion, d’une part, de découvrir ce très bel endroit, et d’autre part, de faire des photos du lac, au petit matin. Avec le recul, je garde le souvenir d’une expérience tout à fait unique : non mais franchement, qui aurait cru que je participerais, un jour, à une épreuve sportive, hein qui ?
Bref, c’est un lieu que je chéris particulièrement et je remercie l’homme d’avoir bravé mon absence d’enthousiasme ( 2h00 de trajet + 2h00 de marche, un week-end de changement d’heure où l’on perd 1h00 = emploi du temps très serré), mon scepticisme (en zieutant le ciel) et mes reproches (mouais, j’ai conscience que ce descriptif n’est pas à mon avantage !), car à cette minute, je suis ravie d’y être allée, malgré la boue, la fatigue /les douleurs et… les pieds dans l’eau.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Tumblr

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • tania

    merci à toi de me faire découvrir ce coin
    pas encore de balade pour moi
    faudrait que j me remue le derrière

    10 avril 2017 at 6 h 41 min Répondre
  • Jo Ridee rieuse

    c est superbe, quand on voit ces belles photos, on se dit qu’il serait bien dommage de rester dans son canapé.

    10 avril 2017 at 7 h 01 min Répondre
  • PetitDiable

    Tes photos sont magnifiques

    10 avril 2017 at 11 h 31 min Répondre
  • christine

    Cet endroit est magnifique. Tu as fait de très belles photos.

    10 avril 2017 at 14 h 16 min Répondre
  • arlette

    Et tu nous ravi les yeux (est ce que ça se dit?), c’est magnifique ……
    bises

    10 avril 2017 at 14 h 31 min Répondre
  • Valérie@EnvieVoyages

    Quelle superbe promenade! La nature me gagne de plus en plus ces derniers temps.
    Du coup, ta balade me parle bien et me donne plus qu’envie.

    10 avril 2017 at 20 h 38 min Répondre
  • voyelle

    superbe endroit qui me plairait bien, ainsi qu’à Mr Consonne, ses lieux préservés sont si rares. Quant au coté sportif, on oublie vite quand en on en a plein les mirettes et qu’en plus la photographie s’y prête. merci pour ce bol d’air printanier. bises du jour, Arwen ! @ plus tard 🙂

    11 avril 2017 at 14 h 57 min Répondre
  • matchingpoints

    Nous sommes montées dans les collines environnantes ce weekend, avec vue sur mer – de moments magiques du printemps !

    11 avril 2017 at 16 h 32 min Répondre
  • Bordelaise By Mimi

    Hello!
    Je ne connais pas du tout cet endroit du coup c’est une totale découverte! En tous cas c’est joli comme tout! On se balade, on respire! Quel Bonheur!
    Merci pour ces jolies photos,
    Bisous et bonne aprem
    Mimi

    12 avril 2017 at 18 h 39 min Répondre
  • chocoladdict

    c’est très « nature » comme endroit, l’homme a bien fait de ne pas écouter tes réticences : )

    16 avril 2017 at 14 h 53 min Répondre
  • Caro*

    C’est sublime ! Voilà une promenade qui me correspond tout à fait ! Tes photos sont vraiment splendides. Merci pour cette découverte 🙂

    18 avril 2017 at 22 h 47 min Répondre
  • Aglaé

    C’est vraiment superbe, tes photos sont magnifiques en plus. Ça donne vraiment envie d’aller dans le coin….
    Bonne soirée,
    Aglaé

    19 avril 2017 at 23 h 21 min Répondre
  • Mamzeldree

    Absolument magnifique !
    Au passage, bel anniversaire ! 🙂

    21 avril 2017 at 17 h 25 min Répondre

Laissez un commentaire