to top

Circuit découverte du Dolce Frégate Provence!

Trails-discovery-dolce-fregate-provence
La découverte d’un lieu de villégiature est vécue différemment suivant les individus : il y a ceux qui s’en tiennent aux sites touristiques et qui se « selfisent » à tour de bras (ce n’est pas peu dire…), ceux qui ne sortent pas de leur hôtel, le dit-hôtel leur offrant déjà un large panel d’activités diverses et variées (même si l’hôtel en question est situé dans un lieu très exotique : « Alors, c’était comment tes vacances? Super, je n’ai pas quitté l’hôtel ! »), les baroudeurs qui vivent chez l’habitant, mangent local, vivent local, pensent local et puis, il y a ceux, plus raisonnables, qui veulent connaître les produits locaux, les bonnes adresses, sortir des sentiers battus, sans pour autant virer candidats à Koh Lanta .
3-jours-au-pays-basque

3 jours, en famille, au Pays Basque!

Pourquoi 3 jours? Et bien, tout simplement, parce que notre séjour express au Pays Basque n’était pas prévu dans le planning de nos vacances de l’année 2017. Il s’est rajouté, suite à une invitation de la famille, afin de fêter un anniversaire à chiffres ronds. Du coup, il n’était pas non plus prévu dans notre budget. Aussi, nous ne sommes partis que 5 jours dont 2 pour le trajet, en se disant que c’était le minimum que nous puissions faire, au vu du trajet relativement long.
3 jours sur place, cela peut sembler peu, mais bon, nous ne sommes pas à notre coup d’essai dans le coin que nous connaissons plutôt bien, donc cela n’a pas été problématique (et si tu allais jeter un oeil, voire deux, sur les billets de nos précédentes visites !).
3-raisons-d-aller-se-perdre-dans-la-foret-d-iraty

3 raisons de se perdre dans la forêt d’Iraty…

Lorsque j’ai su que nous allions retourner au Pays Basque cette année, j’ai trépigné de joie car qu’est-ce que j’aime cette région du sud-ouest…Tout y est si vert, si reposant, si bucolique, si authentique ! Les vaches et les poules vivent dans les prés et ont un air heureux et paisible. Les produits que l’on y mange sont locaux, bref, il y a une qualité de vie et un lifestyle qui me séduisent à 100%. Bon, alors, il est vrai que le temps m’attire beaucoup moins, encore que…Moi qui, l’été, dois supporter chaleur et sécheresse dans mon sud-est, ben au Pays Basque, je revis!

Mais, s’il y a bien une chose qui me manque par chez moi, ce sont les vraies forêts, celles avec des fougères et de la mousse, celles qui te permettent de faire de longues marches et de rêver…

balade-au-pays-de-la-lavande

Balade au pays de la lavande…

Après avoir quitté les Hautes-Alpes, nous avons pris la direction des Alpes de Haute-Provence, afin de rejoindre notre dernière étape, mais non des moindres, à savoir le restaurant/ chambre d’hôtes, dont nous avions testé et approuvé la cuisine en août dernier. Le cadre de cet établissement et la promesse des champs de lavande en fleurs (oui, parce qu’en août, les lavandes étaient déjà coupées) nous ont motivés pour y revenir, en prenant, cette fois-ci, tout notre temps , puisque nous serions logés sur place.

A moi, les champs de lavande et la promesse de jolies photos !

une-nuit-dans-les-hautes-alpes

Une nuit dans les Hautes-Alpes!

J’ai quitté le lac de Côme à regret (tu m’étonnes ^^). Mais, il le fallait bien hein… L’homme avait prévu, avant notre destination suivante, une halte dans les Hautes-Alpes, à Névache pour être précis ( le fiston et moi-même avons rigolé… jaune, quand il nous a annoncé le nom du village -d’avance toutes mes excuses aux habitants de Névache : c’est une réaction bien puérile, je vous l’accorde!-), parce qu’il faut savoir que l’homme aime la montagne (il randonne d’ailleurs l’été, seul le plus souvent). Bon, moi, la montagne, un peu moins, surtout après l’Italie, parce que sinon, et malgré les apparences, j’aime la nature, mais là, le changement était un peu… brutal !

Avec le recul, en regardant les photos de retour chez moi, je me dis que c’était quand même bucolique à souhait et bien reposant…

Mes acolytes