to top

Bah, tu vois, j’ai survécu !

Vendredi midi, je sors d’une réunion pendant laquelle je devais intervenir et présenter un dossier contre ma volonté, je le précise !

FOTOLI-1.JPG

 

J’ai préparé cette intervention pendant toute la journée de la veille : pré-réunion, plans, tableau. J’avais essayé de penser au moindre détail (tout en étant persuadée au plus profond de moi-même que vue la longueur de l’ordre du jour, mon passage serait zappé).

 

C’était sans compter sur la poisse qui m’accompagne parfois….

 

Le patron a chamboulé l’ordre et m’a fait passer en premier, voilà ! J’ai bien essayé de lancer des regards désespérés vers mes collègues pour voir s’il n’y avait pas moyen d’échapper à la corvée, mais je n’ai reçu aucune aide en retour, rien , le vide!

 

 

Alors, je me suis levée, j’ai distribué mes plans et tableaux et j’ai commencé à parler sans regarder les notes que j’avais pourtant soigneusement préparées.

 

Je ne me suis pas rendue compte tout de suite que mon coeur battait la chamade mais je me suis vite aperçue que j’étais complètement essouflée, comme si j’étais en train d’escalader une montagne.

 

J’étais comme dans un état second, incapable de reprendre mon souffle…

 

 

J’ai beaucoup de mal avec la prise de parole en public, la timidité, qui a gâché mes jeunes années, refait alors surface, sans crier gare.

 

 

Je me revois des années plus tôt me présenter à la chambre de commerce pour passer un test afin d’ être sélectionnée pour une remise à niveau d’anglais. On me fait attendre sur une chaise et plus j’attends, plus je me liquéfie (au sens propre comme au sens figuré). Tant et si bien que lorsque l’on m’appelle, je suis incapable d’aligner un seul mot dans la langue de Shakespeare.

 

Et la dame de me dire : « Comment voulez-vous que je vous évalue si vous ne dites pas un mot? », bah oui, je sais bien….

 

Je suis repartie comme j’étais venue et je n’ai jamais suivi de cours d’anglais à la chambre de commerce.

 

Je me revois aussi pendant l’épreuve du permis de conduire que j’ai fini par décrocher au 4ème coup vue la facheuse habitude que j’avais de faire erreur sur erreur dès l’installation de l’inspecteur à mes côtés.

 

 

 

On s’imagine prendre de l’assurance en vieillissant et je ne nierais pas avoir beaucoup évolué mais je crois que ce travail de lutte contre sa timidité, contre son manque d’estime de soi est un travail de toute une vie. Il n’y a aucune guérison, tout au plus des rémissions de temps à autre mais dès que tu lui fournis matière, elle ne tarde pas à réapparaître avec autant de fougue que par le passé…

 

 

Et toi, tu connais ça, la timidité, la perte de ses moyens, le manque de confiance en soi ?    

 

 

 

Cet article est paru en avant-première chez les So Busy Girls!

 

 


Logo%20SBG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

chiffons and co

  • maina

    ce qui m a souvent beaucoup aidé a été de bien respirer …….. cela parait idiot mais réel!!!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • maina

    ça doit être de famille

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    vu les coms des autres lectrices (teurs), ça a l’air d’être assez répandu…

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Deborah

    Olalala ton texte me parle ! J’ai horreur de parler en public je deviens rouge, moite et je ne sais plus aligner trois mots. Le permis ? J’ai bien failli ne pas l’avoir tellement mes jambes
    tremblaient. Le stress, la timidité et moi c’est pas gagné ! Par contre je reconnais que le début est toujours très très très fastidieux mais qu’une fois lancée j’arrive à plus ou moins gérer ! Ca
    m’a aidé, beaucoup. Fiouuu je me dis que c’est merdique que ça puisse nous gâcher la vie à ce point ! -___-‘ Il n’y a pas de remède, le temps qui passe peut être un peu mais bon…

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    Le temps qui passe, améliore certaines choses mais ne te guérit pas

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Laurence (Lolotte)

    Oh oui je sais ce que c’est ! Je peux aussi te dire que c’est une question d’entraînement et il existe quelques astuces pour ne pas perdre pied. J’ai fait quelques formations pour ça et c’est assez
    efficace. Surtout, dis toi que ton trouble te semble beaucoup plus grand que ne le voient les autres !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    je l’espère…Dis, t’as reçu ma demande d’ITW ?

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • arlette

    Dans le cadre professionnel j’étais sans complexe….sans timidité, une lionne au brain storming pour défendre mes arguments….
    mais quand il s’agit de défendre quelque chose dans le cadre personnel…la des tas de choses me bloquent …(peur de blesser,d’etre mal comprise) rien n’est parfait!!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    je crois que c’est tout le contraire pour moi….

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Sylvie, Enfin moi

    Cela va mieux, mais je peux te dire que parler en public a longtemps été un problème. En fait une dois que je suis lancée, rien ne me stoppe !
    Gros bisous

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    crois-moi que même à bout de souffle, j’ai continué jusqu’au bout!

    Gros bisous!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Koalisa

    je te comprends! Je suis prof et à chaque rentrée, j’en suis malade de stress ! Bravo!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    Je viens de découvrir à l’occasion de cet article que l’on pouvait monter un énorme club  !!!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • mymy

    plus de peur que de mal ! au final ca s’est bien passé 😉
    pour ma part , à l’époque du collège c’était horrible, là ca va mieux 😉
    bise

    http://www.mymymode.com

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    j’ai voulu te laisser un com mais je n’y arrive pas! Ton bonnet te va très bien !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Green is beautiful

    Oh que oui je la connais la notion de timidité et de manque d’estime de soi. Ce que tu décris on l’a toutes vécue, à une échelle plus ou moins grande selon son histoire perso…en effet le temps et
    l’expérience nous renforce, mais il reste toujours des résidus comme tu le décris si bien…ce qui peut aider ce sont des scénarii positifs que ton inconscient enregistre (comme une réunion que tu
    auras passée avec succès), plutôt que des scenarii « traumatisants » comme un examen raté…c’est une piste, il y en a d’autres…mais on a tous nos névroses,plus ou moins grandes, plus ou moins
    pathologique, plus ou moins envahissante au quotidien 😉 çà ne nous rend que plus humaines celà dit

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    je m’aperçois aujourd’hui qu’effectivement, cela touche plein de monde : ça a un côté réconfortant !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • lalydo

    Je me bats avec ça tous les jours, tu penses si je connais!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    ah ouis ?

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Bijoux fantaisies Bijouifique

    Oh que oui je connais , je suis un jour sorti en pleurant d’une classe , à l’époque au lycée , tellement j’étais stressé, pour un simple exposé

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    et aujourd’hui?

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Armelle

    J’imagine assez bien ce que tu as du ressentir. Il m’arrive d’avoir le trac. Cela dépend où et comment mais très vite, je me ressaisis. Il faut dire que pour charger la mûle, j’ai un job masculin
    et je dois souvent défendre mon point de vue devant un parterre d’hommes. Rougir, cela m’est arrivé souvent. Tu le racontes si bien que j’entends les battements de ton coeur depuis mon écran. Ce
    qui m’étonne vois-tu c’est que tu as l’air tellement cool sur ton blog. Bises

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    dans mon univers, oui, je le suis mais là, j’en étais un peu sortie de mon univers! Bises.

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • :)

    Rien n’est jamais facile en ce cas ! Je n’ai trouvé qu’une seule solution, faire et refaire… jusqu’à ce que cela devienne « naturel »… mais il m’a fallu du temps. Il existe aussi des formations
    sur la prise de parole en public… Et pour commencer, il ne faut pas être trop dur avec soi-même 😉

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    Disons que normalement, ce n’est pas mon job de faire ça et que donc c’est ponctuel! ah, ça, je crois que c’est peine perdue…Merci d’être passé !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • sun

    Et tu sais si ton passage a été couronné de succès ?
    j’ai progressé là dessus je pense mais c’est clair que c’est beaucoup plus simple quand on aime le sujet dont on va parler !!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    yes, il l’a été !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • PetitDiable

    Comme je te comprends! Mais finalement tu as réussi! Bravo!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    j’ai réussi !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • 100pour100soie

    je suis un peu comme toi même si je me suis calmée, je suis systématiquement rouge quand je parle en public, mes oreilles chauffent et je bafouille… courage, avec le temps tu prendras peut-être
    plus confiance

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    trop tard pour moi…

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • christine

    Tu as réussi c’est génial, une prochaine fois cela ira mieux. Exercice terrible lorsque l’on est timide. Bravo.

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    merci Christine!

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Elisabeth

    Et je suis sûre que tu assuré comme une chef ! En plus, tu ne t’es pas réfugiée dans tes notes ce qui est souvent le cas lorsqu’on est intimidé !

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    je n’ai eu que des compliments mais tout le monde se demandait pourquoi j’étais si essoufflée….

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • thierrys76

    ah j’avoue que cela peut être compliqué, j’étais comme toi il y a des années et c’est a force de le faire, de parler autour d’une table, sur le devant de celle-ci devant un tableau, devant mes
    patrons que petit a petit tout s’est presque arrangés, le principal étant de croire a ce que l’on dit et présente, plus on croit ce que l’on fait plus on a de facilité a le faire mais c’est quand
    même des années de pratiques qui doucement m’ont permis d’en arriver la, pas facile, je te comprend, bises.

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    et oui, tandis que là, il s’agit d’une intervention ponctuelle….Bises

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • le journal de Chrys

    Félicitations Arwen!!!!

    Même si tu n’es pas totalement satisfaite, toute la préparation a fait que tu as maîtrisé!!!! En réalité, il faudrait que tu aies ça chaque semaine; je t’assure que ça irait mieux après.

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • corinne

    c est drole que tu parles de ça ce matin car je suis en train de preparer une serie d article sur la confiance en soi ! je citerai ton article si tu permets! j’ai gaché ma vie professionnelle à
    cause d’un manque de confiance en moi , maintenant que je travaille à mon compte cela va beaucoup mieux, tout simplement parce que je fais ce que j’aime , il y a des astuces pour combattre la
    timidité, si tu as envie de me contacter par mail n’hesites pas ! je suis sure qu’à ta prochaine reunion tu vas assurer ! commence à te persuader que tu « le vaux bien !!! » bises

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    c’est d’accord ! Je crois que c’est foutu pour moi, je suis trop vieille maintenant….

    Bises.

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Memy

    Ca a été le cas les 2 premières années où j’ai bossé, et puis je me suis rendue compte que je maîtrisais pleinement mon sujet alors c’est passé. Juste une question de confiance en soi.
    En revanche, je suis devenue limite asociale. Donc j’appréhende le contact avec les gens pas à cause de ce qu’ils vont penser de moi, mais à cause de ce que moi je vais penser d’eux, c’est
    différent, mais pas plus simple, parce que si je n’accroche pas avec quelqu’un, ça va forcément mal se passer. Pas que je vais perdre mes moyens, mais je vais me fermer à l’échange. C’est pas mieux
    non ?

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Arwen

    pas mieux

    10 décembre 2018 at 17 h 09 min Répondre
  • Memy

    Ca a été le cas les 2 premières années où j’ai bossé, et puis je me suis rendue compte que je maîtrisais pleinement mon sujet alors c’est passé. Juste une question de confiance en soi.
    En revanche, je suis devenue limite asociale. Donc j’appréhende le contact avec les gens pas à cause de ce qu’ils vont penser de moi, mais à cause de ce que moi je vais penser d’eux, c’est
    différent, mais pas plus simple, parce que si je n’accroche pas avec quelqu’un, ça va forcément mal se passer. Pas que je vais perdre mes moyens, mais je vais me fermer à l’échange. C’est pas mieux
    non ?

    31 octobre 2012 at 6 h 19 min Répondre
    • Arwen

      pas mieux

      31 octobre 2012 at 9 h 51 min Répondre
  • Elisabeth

    Et je suis sûre que tu assuré comme une chef ! En plus, tu ne t’es pas réfugiée dans tes notes ce qui est souvent le cas lorsqu’on est intimidé !

    31 octobre 2012 at 7 h 59 min Répondre
    • Arwen

      je n’ai eu que des compliments mais tout le monde se demandait pourquoi j’étais si essoufflée….

      31 octobre 2012 at 12 h 24 min Répondre
  • corinne

    c est drole que tu parles de ça ce matin car je suis en train de preparer une serie d article sur la confiance en soi ! je citerai ton article si tu permets! j’ai gaché ma vie professionnelle à
    cause d’un manque de confiance en moi , maintenant que je travaille à mon compte cela va beaucoup mieux, tout simplement parce que je fais ce que j’aime , il y a des astuces pour combattre la
    timidité, si tu as envie de me contacter par mail n’hesites pas ! je suis sure qu’à ta prochaine reunion tu vas assurer ! commence à te persuader que tu « le vaux bien !!! » bises

    31 octobre 2012 at 7 h 00 min Répondre
    • Arwen

      c’est d’accord ! Je crois que c’est foutu pour moi, je suis trop vieille maintenant….

      Bises.

      31 octobre 2012 at 9 h 53 min Répondre
  • le journal de Chrys

    Félicitations Arwen!!!!

    Même si tu n’es pas totalement satisfaite, toute la préparation a fait que tu as maîtrisé!!!! En réalité, il faudrait que tu aies ça chaque semaine; je t’assure que ça irait mieux après.

    31 octobre 2012 at 7 h 30 min Répondre
    • Arwen

      31 octobre 2012 at 9 h 55 min Répondre
  • 100pour100soie

    je suis un peu comme toi même si je me suis calmée, je suis systématiquement rouge quand je parle en public, mes oreilles chauffent et je bafouille… courage, avec le temps tu prendras peut-être
    plus confiance

    31 octobre 2012 at 8 h 31 min Répondre
    • Arwen

      trop tard pour moi…

      31 octobre 2012 at 12 h 25 min Répondre
  • thierrys76

    ah j’avoue que cela peut être compliqué, j’étais comme toi il y a des années et c’est a force de le faire, de parler autour d’une table, sur le devant de celle-ci devant un tableau, devant mes
    patrons que petit a petit tout s’est presque arrangés, le principal étant de croire a ce que l’on dit et présente, plus on croit ce que l’on fait plus on a de facilité a le faire mais c’est quand
    même des années de pratiques qui doucement m’ont permis d’en arriver la, pas facile, je te comprend, bises.

    31 octobre 2012 at 7 h 52 min Répondre
    • Arwen

      et oui, tandis que là, il s’agit d’une intervention ponctuelle….Bises

      31 octobre 2012 at 12 h 21 min Répondre
  • christine

    Tu as réussi c’est génial, une prochaine fois cela ira mieux. Exercice terrible lorsque l’on est timide. Bravo.

    31 octobre 2012 at 8 h 25 min Répondre
    • Arwen

      merci Christine!

      31 octobre 2012 at 12 h 24 min Répondre
  • PetitDiable

    Comme je te comprends! Mais finalement tu as réussi! Bravo!

    31 octobre 2012 at 9 h 25 min Répondre
    • Arwen

      j’ai réussi !

      31 octobre 2012 at 12 h 35 min Répondre
  • Armelle

    J’imagine assez bien ce que tu as du ressentir. Il m’arrive d’avoir le trac. Cela dépend où et comment mais très vite, je me ressaisis. Il faut dire que pour charger la mûle, j’ai un job masculin
    et je dois souvent défendre mon point de vue devant un parterre d’hommes. Rougir, cela m’est arrivé souvent. Tu le racontes si bien que j’entends les battements de ton coeur depuis mon écran. Ce
    qui m’étonne vois-tu c’est que tu as l’air tellement cool sur ton blog. Bises

    31 octobre 2012 at 10 h 37 min Répondre
    • Arwen

      dans mon univers, oui, je le suis mais là, j’en étais un peu sortie de mon univers! Bises.

      31 octobre 2012 at 13 h 20 min Répondre
  • sun

    Et tu sais si ton passage a été couronné de succès ?
    j’ai progressé là dessus je pense mais c’est clair que c’est beaucoup plus simple quand on aime le sujet dont on va parler !!

    31 octobre 2012 at 9 h 47 min Répondre
    • Arwen

      yes, il l’a été !

      31 octobre 2012 at 13 h 03 min Répondre
  • :)

    Rien n’est jamais facile en ce cas ! Je n’ai trouvé qu’une seule solution, faire et refaire… jusqu’à ce que cela devienne « naturel »… mais il m’a fallu du temps. Il existe aussi des formations
    sur la prise de parole en public… Et pour commencer, il ne faut pas être trop dur avec soi-même 😉

    31 octobre 2012 at 10 h 03 min Répondre
    • Arwen

      Disons que normalement, ce n’est pas mon job de faire ça et que donc c’est ponctuel! ah, ça, je crois que c’est peine perdue…Merci d’être passé !

      31 octobre 2012 at 13 h 10 min Répondre
  • Bijoux fantaisies Bijouifique

    Oh que oui je connais , je suis un jour sorti en pleurant d’une classe , à l’époque au lycée , tellement j’étais stressé, pour un simple exposé

    31 octobre 2012 at 10 h 59 min Répondre
    • Arwen

      et aujourd’hui?

      31 octobre 2012 at 13 h 21 min Répondre
  • lalydo

    Je me bats avec ça tous les jours, tu penses si je connais!

    31 octobre 2012 at 11 h 48 min Répondre
    • Arwen

      ah ouis ?

      31 octobre 2012 at 13 h 26 min Répondre
  • mymy

    plus de peur que de mal ! au final ca s’est bien passé 😉
    pour ma part , à l’époque du collège c’était horrible, là ca va mieux 😉
    bise

    http://www.mymymode.com

    31 octobre 2012 at 14 h 07 min Répondre
    • Arwen

      j’ai voulu te laisser un com mais je n’y arrive pas! Ton bonnet te va très bien !

      31 octobre 2012 at 17 h 20 min Répondre
  • Green is beautiful

    Oh que oui je la connais la notion de timidité et de manque d’estime de soi. Ce que tu décris on l’a toutes vécue, à une échelle plus ou moins grande selon son histoire perso…en effet le temps et
    l’expérience nous renforce, mais il reste toujours des résidus comme tu le décris si bien…ce qui peut aider ce sont des scénarii positifs que ton inconscient enregistre (comme une réunion que tu
    auras passée avec succès), plutôt que des scenarii « traumatisants » comme un examen raté…c’est une piste, il y en a d’autres…mais on a tous nos névroses,plus ou moins grandes, plus ou moins
    pathologique, plus ou moins envahissante au quotidien 😉 çà ne nous rend que plus humaines celà dit

    31 octobre 2012 at 14 h 07 min Répondre
    • Arwen

      je m’aperçois aujourd’hui qu’effectivement, cela touche plein de monde : ça a un côté réconfortant !

      31 octobre 2012 at 17 h 02 min Répondre
  • Koalisa

    je te comprends! Je suis prof et à chaque rentrée, j’en suis malade de stress ! Bravo!

    31 octobre 2012 at 18 h 13 min Répondre
    • Arwen

      Je viens de découvrir à l’occasion de cet article que l’on pouvait monter un énorme club  !!!

      31 octobre 2012 at 18 h 34 min Répondre
  • Sylvie, Enfin moi

    Cela va mieux, mais je peux te dire que parler en public a longtemps été un problème. En fait une dois que je suis lancée, rien ne me stoppe !
    Gros bisous

    31 octobre 2012 at 20 h 23 min Répondre
    • Arwen

      crois-moi que même à bout de souffle, j’ai continué jusqu’au bout!

      Gros bisous!

      31 octobre 2012 at 20 h 51 min Répondre
  • arlette

    Dans le cadre professionnel j’étais sans complexe….sans timidité, une lionne au brain storming pour défendre mes arguments….
    mais quand il s’agit de défendre quelque chose dans le cadre personnel…la des tas de choses me bloquent …(peur de blesser,d’etre mal comprise) rien n’est parfait!!

    31 octobre 2012 at 23 h 58 min Répondre
    • Arwen

      je crois que c’est tout le contraire pour moi….

      1 novembre 2012 at 10 h 06 min Répondre
  • Laurence (Lolotte)

    Oh oui je sais ce que c’est ! Je peux aussi te dire que c’est une question d’entraînement et il existe quelques astuces pour ne pas perdre pied. J’ai fait quelques formations pour ça et c’est assez
    efficace. Surtout, dis toi que ton trouble te semble beaucoup plus grand que ne le voient les autres !

    1 novembre 2012 at 15 h 21 min Répondre
    • Arwen

      je l’espère…Dis, t’as reçu ma demande d’ITW ?

      1 novembre 2012 at 16 h 25 min Répondre
  • Deborah

    Olalala ton texte me parle ! J’ai horreur de parler en public je deviens rouge, moite et je ne sais plus aligner trois mots. Le permis ? J’ai bien failli ne pas l’avoir tellement mes jambes
    tremblaient. Le stress, la timidité et moi c’est pas gagné ! Par contre je reconnais que le début est toujours très très très fastidieux mais qu’une fois lancée j’arrive à plus ou moins gérer ! Ca
    m’a aidé, beaucoup. Fiouuu je me dis que c’est merdique que ça puisse nous gâcher la vie à ce point ! -___-‘ Il n’y a pas de remède, le temps qui passe peut être un peu mais bon…

    3 novembre 2012 at 10 h 38 min Répondre
    • Arwen

      Le temps qui passe, améliore certaines choses mais ne te guérit pas

      3 novembre 2012 at 11 h 08 min Répondre
  • maina

    ça doit être de famille

    4 novembre 2012 at 8 h 14 min Répondre
    • Arwen

      vu les coms des autres lectrices (teurs), ça a l’air d’être assez répandu…

      4 novembre 2012 at 8 h 58 min Répondre
  • maina

    ce qui m a souvent beaucoup aidé a été de bien respirer …….. cela parait idiot mais réel!!!

    4 novembre 2012 at 9 h 37 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.