to top

Galerie à ciel ouvert ou comment découvrir l’art contemporain d’une façon ludique!

Après avoir découvert et apprécié le domaine du château La Coste et sa galerie d’art à ciel ouvert, l’homme gardait cette adresse sous le coude, pour quand les circonstances s’y prêteraient. La venue de mon amie Mimi nous a fourni l’occasion qui nous manquait pour nous rendre à la commanderie de Peyrassol, au demeurant, bien plus près de notre domicile.

la-galerie-a-ciel-ouvert-art-contemporain

Bernar Venet : ligne indéterminée !

Une galerie à ciel ouvert est donc un lieu, en général dans la campagne (mais peut aussi se situer en milieu urbain), où des oeuvres (souvent d’art contemporain, mais fonctionne aussi avec la photographie), d’assez grande taille, sont installées, quasi à demeure (ou pas) et disséminées dans la nature (ou dans les rues) : plus qu’une simple galerie, l’environnement a donc son rôle à jouer ! Par deux fois, nous nous sommes donc retrouvés dans des domaines viticoles, mais si vous connaissez d’autres lieux atypiques pour ce type d’exposition, faites-le moi savoir en commentaire.

Avant la nourriture de l’esprit….

Mais avant de nous rendre au domaine, nous avons fait une halte pour déjeuner, dans un restaurant, situé entre Le Luc et Flassans-sur-Issole (dans le Var donc), dont les bons commentaires sur Tripadvisor, nous ont mis en confiance : l’Olivade ! Bien qu’extérieurement, ce restaurant ne paye pas de mine, puisque situé le long d’une route assez fréquentée, l’intérieur réserve cependant une jolie surprise avec une salle agréable et surtout une nourriture traditionnelle revisitée : bref, on y déguste une cuisine simple, mais gourmande. A mon humble avis, c’est une très bonne étape, au bon rapport qualité/ prix, avant d’aller se nourrir l’esprit. En plus, les plats sont joliment présentés (oh, une petite fleur!), la preuve en images :
restaurant-l-olivade

La commanderie de Peyrassol : du vin, de l’art et bien plus encore….

Après s’être restaurés, le moment était venu d’entrer dans le vif du sujet, non, parce que, quand même, on n’était pas venu QUE pour manger. La commanderie de Peyrassol est donc un lieu idyllique, où l’on peut simplement venir admirer les oeuvres d’art contemporain (pour la plupart créées pour le domaine), mais où l’on peut aussi séjourner en chambre d’hôtes, célébrer un mariage ou tout autre évènement qui le mérite. Bien sûr, toutes ces activités sont annexes au domaine viticole qui produit de l’ AOC Côtes de Provence : il doit bien y avoir des amateurs (trices) de vin parmi vous ? Malheureusement, je ne pourrais me prononcer sur la qualité de leur vin car nous sommes repartis en oubliant d’acheter une bouteille : oups!
L’entrée au parc des sculptures est bien sûr payante et s’élève à 8€ par personne (beaucoup moins chère qu’au château La Coste). Ne reste plus ensuite, qu’à parcourir le domaine, équipé d’un plan répertoriant toutes les oeuvres, et qu’à se lancer sans modération dans la chasse aux trésors (les enfants apprécieront).
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
En vrac, j’ai aimé, tout d’abord, la magnifique demeure et le jardin des propriétaires des lieux (j’aurais bien emménagé illico : pas sûre que cela les aurait enthousiasmés^^), les oeuvres des artistes tel que Vladimir Skoda (Univers : sphères éclairées la nuit), Daniel Buren (auvent coloré et translucide), Philippe Berry (maman hippo au bord de la piscine), Felix Roulin (bouts de corps dans mur), Bernar Venet (ligne indéterminée : oeuvres abstraites), Dan Graham (pavillon triangulaire et transparent), Wim Delvoye (M. Propre sur un portail), Victor Vasarely (couleurs, géométrie et trompe-l’oeil), Gavin turk (porte ouverte : j’adore!), Folon (tu reconnaîtras…), Kostis Georgiou (hérisson géant rouge), Pascal Bernier (et son hippopotame plus vrai que nature, même après un accident de chasse…) et Pol Bury (colonnes).
Même si nous en avons loupé quelques-unes, la balade fut bien agréable et plutôt riche : pas le temps de s’ennuyer face à cette abondance d’oeuvres diverses et variées. Cependant , je recommande, lorsqu’il fait chaud, d’emporter de l’eau, afin d’éviter de revenir complètement desséché ^^.
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
Moi, qui ne suis pas très friande de musées ou d’art en général, je dois dire que j’apprécie vraiment beaucoup ce concept qui allie nature, espace et marche à l’art. Parce que, du coup, ça fait passer la pilule et ça rend l’art plus ludique et ça, j’aime bien ! Présenté de cette manière, l’art n’est ni rasoir ennuyeux, ni trop intellectuel et convaincrait n’importe quel réfractaire pur et dur. A vrai dire, le lieu est tellement séduisant que j’y reviendrais avec plaisir, pour profiter de la chambre et de la table d’hôtes, voire même de la piscine, pourquoi pas, au printemps, pour jouir également du renouveau de la nature : ahlala, je m’y vois déjà…
A noter que le domaine possède aussi une galerie close, réalisée par l’architecte Charles Berthier, pour des oeuvres de la collection permanente de Philippe Austruy et Valérie Bach, ainsi que des expositions temporaires, oeuvres nécessitant d’être abritées du mauvais temps. Mais, cette galerie n’est accessible, uniquement, que lors des visites guidées (réservation conseillée).
Et toi, l’art contemporain, fan ou allergique?
Rendez-vous sur Hellocoton !
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert
art-contemporain-galerie-ciel-ouvert

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Tumblr

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

<p>Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d’humeur (humour)…Garanti sans colorant, ni conservateur ^^</p>

  • tania

    symmpa ce genre de lieu
    je ne suis pas spécialiste d art contemporain mais j’apprécie de plus en plus

    6 novembre 2017 at 6 h 23 min Répondre
  • christine

    Très beau lieu. J’aime beaucoup ces concepts.

    6 novembre 2017 at 15 h 13 min Répondre
  • claude arlette

    l’art tout court ce n’est pas ma tasse de thé ….. mais admirer en photo (et en belles photos ici) ne me déplait pas du tout

    bonne soirée

    6 novembre 2017 at 16 h 56 min Répondre
  • matchingpoints

    Nous avons également beaucoup aimé le Château La Coste, ce concept est superbe ! Une belle idée de promenade pour les journées d’automne – en plus il y a un restaurant à découvrir…
    Merci pour cette adresse

    7 novembre 2017 at 10 h 10 min Répondre
  • PetitDiable

    C’est très sympa!

    7 novembre 2017 at 16 h 00 min Répondre
  • Laurence

    J’adore ! Très fan de la porte et de la piscine (ou du bassin ?) avec le crocodile !

    7 novembre 2017 at 16 h 25 min Répondre
  • Julie Lab

    Ouah! J’adore ton article! Je ne connaissais pas cet endroit et du coup, ça me dirait trop d’y aller! Pour le plaisir de prendre de jolies photos!!
    Bises!

    7 novembre 2017 at 20 h 52 min Répondre
  • Koalisa

    J’adore voir des oeuvres d’art en plein air, je t’aurais volontiers accompagnée !

    10 novembre 2017 at 14 h 59 min Répondre
  • Ralfi

    La première fois que j’ai vue des œuvres en plein air c’était à la fondation Maeght. En beaucoup moins étendu.

    10 novembre 2017 at 16 h 23 min Répondre
  • chocoladdict

    bel endroit ! j’aime bien l’idée aussi de se balader dehors pour découvrir des œuvres d’art et puis ce ciel bleu cela fait du bien avec le temps tout gris qu’on a ici aujourd’hui

    11 novembre 2017 at 17 h 25 min Répondre
  • Sylvie, Enfin moi

    Tu vois en te lisant je râle de vivre à Bordeaux ou de moins bouger
    Que c’est beau
    Bisous ma belle

    11 novembre 2017 at 22 h 03 min Répondre
      • Sylvie Enfin moi

        Et non, ou alors je n’ai pas trouvé 😉
        Bisous ma belle

        14 novembre 2017 at 17 h 17 min Répondre
  • Nina

    Faire une visite de ce genre à l’extérieur, il n’y a rien de plus beau ,
    Joli partage ♥

    19 novembre 2017 at 4 h 10 min Répondre

Laissez un commentaire