to top

Nommer les maux pour en guérir…

Un mot sur des maux...

Un mot sur des maux…

Voilà des mois que je consulte pour des maux divers allant de troubles ORL, aux contractures musculaires, de la fatigue, aux vertiges et j'en passe.

Voilà des mois que les examens que je passe, ne révèlent rien.

Voilà des mois que mon entourage pense que je suis une malade imaginaire, voire carrément être hypocondriaque, que j'ai toujours un pet de travers quoi..

Voilà des mois que je pense que c'est peut-être vrai….

Et puis, cette fois-ci, le médecin a lâché le mot de spasmophilie, tu sais le truc fourre-tout où l'on met tout ce que l'on ne comprend pas.

Je dois avouer que je n'y ai pas accordé plus d'intérêt que ça, jusqu'à ce que je consulte les symptômes sur Google. Et là, ce fut une illumination !

Toutes les pièces du puzzle prenaient enfin leur place et je me suis rappelée tout ce que j'avais supporté durant tous ces mois, en n'étant pas prise au sérieux.

Aujourd'hui, à force de n'être pas écoutée, je cumule pas moins de 18 symptômes.

Mettre un nom sur ses maux, ça change tout….

ça change tout car l'on peut enfin espérer trouver une issue.

ça change tout car cela permet d'arrêter le processus et donc l'aggravation. Même si, pour une spasmophile, cela peut être une angoisse supplémentaire et donc engendrer un cercle vicieux.

ça change tout car on peut tenter de reprendre en main son destin en agissant…

ça change tout car je vais peut-être enfin être prise au sérieux, être écoutée et surtout entendue (ou le contraire, je ne sais plus!) et arrêter de me remettre en cause…

ça change aussi le regard des autres et pas forcément en mieux d'ailleurs…

Bref, je suis sans doute une spasmophile, mais je vais me soigner…

Bon, va falloir être sûr hein, car les traitements médicamenteux sont lourds. Mais, il existe une alternative plus naturelle et peut-être plus efficace à base d'oligo-éléments, d'homéopathie, de phytothérapie et de relaxation.

Une bonne hygiène de vie serait bénéfique : pratiquer un sport pour peu que l'on arrive à en faire quand on est déjà lourdement atteint bien sûr, réduire le café et le thé (arrrgggghhhhh….), l'alcool et le tabac, se coucher et se lever à heures régulières (là, pas de problème pour moi!).

Mais, surtout, surtout, il faut tenter de voir tous ses maux avec du recul, en essayant d'éviter d'en faire une fixette : plutôt difficile à faire quand tu essayes de faire reconnaître à ton médecin que oui, il avait bien raison. Car l'anxiété étant un des moteurs de la maladie, plus tu penses à tes maux, plus tu es anxieuse et plus tu es anxieuse, plus tu as de maux !

Ou comment s'auto-n****r la santé ^^

Va falloir être sûr, car la spasmophilie est très difficile à cerner à cause de ses symptômes divers et variés, qui pourraient, tout aussi bien, être des symptômes d'autres maladies donc les médecins sont prudents, voire carrément frileux.

Le mien a donc prononcé le mot, mais nous en sommes restés là. Ma prochaine étape va être de lui montrer ma liste des 18 symptômes et de lui dire :" heuuu, quoi d'neuf docteur ?" "Maintenant, on fait quoi?".

face à une maladie parfois qualifiée d’ «imaginaire» parce que difficilement saisissable et qui isole le malade dans sa souffrance, ne pas affirmer son diagnostic en la nommant distinctement, c’est peut-être rater la première étape de la guérison.

Spasminfo

Rendez-vous sur Hellocoton !

chiffons and co

  • lalydo

    Mettre des mots sur les maux c’est important pour avancer. Maintenant il va te falloir plein de courage pour affronter tout ça. Et des bisous 🙂

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    c’est déjà galère pour rencontrer mon médecin : une fois, il est en congé, ensuite, la salle d’attente est pleine, bref, j’ai rendez-vous dans une semaine pour enfin avancer, du moins, je l’espère^^

    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • jai50ans

    Oui faut savoir contre qui ou quoi lutter.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    absolument!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • laurence (Lolotte)

    Ma maman fait des crises de spasmophilie, depuis qu’elle sait ce qu’elle a et qu’elle sais le gérer, ça s’est arrangé … ou disons qu’elle le gère beaucoup mieux, évitant le cercle infernal de l’angoisse. Je te souhaite que déjà la pose d’un diagnostic t’aide !!!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    je n’ai pas ce type de symptômes : pas de crise de panique ou d’impossibilité à respirer, mais j’ai tous les autres ^^

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    normalement, je retourne voir mon médecin demain et j’espère que tout sera clair et que l’on pourra avancer ….

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Nina

    Salut je tombe par hasard sur ton blog et je le trouve frais et agréable.
    Moi aussi je connais ce problème , des douleurs auxquels on y a mis tout un tas de nom mais c’était jamais le bon.
    J’ai vu une tonne de médecins qui m’ont tous plus ou moins dit la même chose, reposez-vous !!!! c’est le stress…. etc….
    Jusqu’aujourd’hui et ça fait + de ans que ça dure , je suis toujours dans le même état mais en pire.
    Prenez soin de vous surtout,
    A bientôt

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • laurence (Lolotte)

    Je te le souhaite ! Ma mère se balade toujours avec un sac plastique pour travailler sa respiration en cas de crise. Toput bête mais efficace. Ton médecin devrait t’en parler !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    personne n’a parlé de spasmophilie pour vous ?

    Merci, vous aussi !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Atelier de Curiosité

    C’est sur qu’il faut s’écouter car le corps tire des sonnettes d’alarme, c’est comme ça que j’ai trouvé que j’étais hypersensible au gluten alors que tous les médecins remettaient mes maux sur le compte du stress (il a toujours bon dos le stress). Je te souhaite d’aller mieux et de pouvoir te soigner, maintenant que tu sais tu d’où ça vient j’espère que ça ira <3

    Pleins de bisous

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    Je l’espère aussi ^^

    Grosses bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Armelle

    Une de mes amies en souffrait. Le diagnostique a été long a établir mais au fil du temps, bien prise en main, la maladie si elle est bien présente, se fait discrète et elle en souffre moins. Bon courage à toi.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    c’est ce que j’espère aussi …

    Merci!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Sylvie, Enfin moi

    Tu es sans doute stressée du coup tu déclenches de nombreuses alarmes (maladies) pour te donner l’envie de ralentir
    Bisous

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    y a assurément de ça …

    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • l'angevine

    je connais bien où je fais plutôt des crises de tétanie,dans ton cas,c’est dû à un cumul de fatigue donc un manque de magnésium et qui t’a provoquée cette faiblesse musculaire et fatigue,dont le stress aussi…ça se soigne avec aussi une cure de magnésium…Dans mon cas,je suis en carence de magnésium et aussi de calcium et vitamine D suite à une maladie HHS,génétique aussi…les médocs engendrent beaucoup et n’aident pas trop…Un bon équilibre de vie comme tu le décris suffit aussi…mais il faut que tu fasses aussi un gros travail sur toi et ne surtout pas écouter ton corps affaibli car tu peux tomber dans la dépression nerveuse…tout est lié aux systèmes nerveux…Mon conseil,ne prends pas trop ces médocs que les médecins te proposeront,car tu auras ensuite d’autres symptômes où tu risque la fibromyalgie….si tu sens que ta vie te pèse et que tes souffrances reviennent suite à un passé assez lourd,là la spasmophilie peut être liée à une souffrance intérieure donc il faut que tu travailles plus dans ce domaine…si tu as besoin d’en parler,n’hésite pas car je sais ce qu’on peut ressentir parfois dans une période de fatigue…mon passé est aussi lourd et j’essaie de me libérer autrement…ces derniers mois,d’autres symptômes sont survenus et bien plus grave et à cause des effets secondaires des médocs qui m’ont soignée un accident de travail…et j’ai décidé de ne plus prendre ces foutus médocs où j’ai constaté qu’il me rendait bien plus sensible…là depuis,je me sens mieux,certes je suis fatiguée,mais je ne veux pas avoir un cancer du sang,les analyses de plaquettes dont les globules blanches m’ont révélée une alerte…je suis en colère après mon médecin et autres car les médocs ne guériront pas ma maladie génétique…il me faut juste du repos parfois et je me remets vite de pieds…la spasmophilie fait partie des maladies imaginaires car on peut tous être à ce stade une fois dans la vie et ça peut disparaître,c’est comme la fibromyalgie,mais là ça commence à bouger plus car les médocs agissent beaucoup aussi…plus tes examens te dévoileront des parties négatives,et plus là tu peux dire que tu es vraiment malade et que ton corps est en danger,mais si les examens sont tous normaux,c’est une thérapie que certains ont plus besoin,car on peut souffrir d’un truc qu’on n’ose pas dire….allez ma puce,sois courageuse et dis-toi qu’on a tous une partie en nous qui souffre,mon neveu qui a 7 ans est atteint d’un lymphome,un cancer qu’il aura à vie et juste à penser à cet enfant,je me bats encore plus,ma maladie génétique me donne des faiblesses,mais je sais prévenir les symptômes….tous ces enfants que je vois qui vivent dans un lit d’hôpital,là on bouge encore plus…je ne me prends plus la tête que j’ai carrément changé ma vie,et j’ai aussi fait un tri dans mes fréquentations,je ne vais au boulot que pour mon salaire et je profite chaque moment avec mon homme et mes proches…J’ai fait aussi une séparation entre ma profession et mes passions,je ne mélange plus que j’ai vraiment pris des distances avec mes collègues,j’ai pris conscience de l’hypocrisie de certains et qu’ils ne m’apportent rien dans ma vie,si juste de la pression et qui engendre ce système nerveux,ils ne m’apportent rien dans ma vie…comment veux-tu que qqn comprennent la maladie s’ils ne sont pas atteints….la spasmophilie n’est pas une maladie,ce n’est qu’un syndrome qui engendre d’autres symptômes….la maladie génétique que j’ai est aussi classé syndrome,mal perçu en france,tout comme la fibromyalgie que je fais en période de carence…espérant que tu es compris qu’il ne faut pas tout lire sur le net car plus tu feras des recherches et plus tu trouveras d’autres symptômes,lorsque mon médecin m’a placée ses jargons de ma maladie,je suis allée dans les forums et je me suis perdue dans d’autres maladies,ce que je peux te dire pour conclure,que nous sommes tous différents et que ton corps agit aussi différemment,c’est que tu peux avoir deux ou trois symptômes en moins ou en plus que d’autres…en ce qui concerne la médecine douce,je n’y ai jamais crue,je crois plus qu’on se soigne tout d’abord avec sa force mentale…bisous….

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    merci beaucoup à toi d’avoir pris le temps de m’écrire ce long commentaire. Crois-moi, je suivrais quelques-uns de tes conseils car tu as raison sur de nombreux points. Merci encore!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • manola

    je suis pour: mettre des mots pour guérir les maux..
    bon je ne suis pas une anxieuse.. je n’ai pas tes symptômes, mais tout au long d e ma vie je me suis soignée avec: acupuncture, l’hémopathie etc etc et ….
    pas évident tout cela, mais surtout :! écoute toi et apprend à connaitre ton corps et ton..âme! bon courage Arwen..;-) mais nous sommes là!;-)

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    merci pour tes mots réconfortants Manola!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Valérie@EnvieVoyages

    Le chemin de la guérison s’ouvre à toi, courage!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    hehe, c’est joliment dit ^^

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Zélie Coptaire

    Coucou, je comprends ton inquiétude, je suis moi-même très anxieuse et je sais que cet état n’amène que des problèmes. Même si c’est super dur et qu’il faut se faire violence, un des meilleurs remèdes me semble être l’accumulation de pensées positives, je viens justement d’écrire un article à ce sujet… Et aussi peut-être de changer ton alimentation et comme tu le dis, de faire du sport : le fait de prendre soin de son corps envoie des ondes positives à notre inconscient, c’est cool ! 🙂 Courage et bisous, tu es la plus forte ! 🙂

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    Il amène surtout des problèmes quand il y a un élément déclencheur qui fout en l’air ton équilibre donc fais gaffe! Je persiste et signe avec la méditation qui m’aide actuellement à retrouver le sommeil entre autre, mais je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Le problème avec le sport, c’est que je suis si fatiguée et que j’ai tellement mal aux muscles qu’il est dur d’avoir le courage de recommencer l’activité que tous ses maux t’ont fait arrêtée ^^
    Merci !
    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • MadeleineMiranda

    Courage! Je suis sûre que ça va te permettre d’avancer 🙂 Bisous!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    je l’espère…

    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Bouchine

    J’ai vécu la même chose pendant des années et puis j’en ai eu marre et j’ai décidé de snober tous ces symptômes (vertiges, sensation d’être dans un ascenseur qui tombe ou sensation d’étouffer , crises d’angoisses, cœur qui s’emballe ou au contraire faiblesse extrême …) je me suis dit que depuis le temps que je ressentais ça , eh bien si c’était grave j’en serais déjà morte ! Donc j’ai choisi de ne plus y faire attention et de me dire « ça va passer » lorsque ça m’arrive … Bizz et bon weekend !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    et tu sens une amélioration de ton état?

    Bon week-end!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • arlette

    he bien, je te souhaite du courage …a moins que ton médecin fasse partie de l’espèce rare qui écoute vraiment ce que tu dis….et qu’il t’oriente vers des traitements naturels…

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    non, il n’en fait pas partie ^^

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • crise de trentenaire

    Je t’envoie beaucoup de pensées positives ! Tu dois être « rassurée » d’avoir une réponse mais maintenant il faut trouver le bon traitement pour que cela ne s’envenime pas.
    Prends bien soin de toi (a coup de part de Tropezienne ;-).

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    je n’en ai pas encore: j’ai une amorce de réponse ^^
    Merci !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Caro*

    Oh, je suis désolée pour toi. J’espère que tu trouveras un remède adapté. Enfin maintenant que tu as mis un nom sur ce qui te rend la vie infernale, tu peux en effet entamer le processus de guérison même si cela n’est pas aussi simple. Je t’embrasse et te souhaite un énorme courage.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    non, en effet, ça n’est pas aussi simple!

    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Koalisa

    Je te conseillerai vraiment d’aller vers des remèdes naturels et d’éviter les médicaments… Bon courage !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    c’est ce que je vais faire, de toute façon. Les anti-dépresseurs n’ont pas l’air vraiment efficace ! Je continue la méditation et j’arrive même à faciliter mon endormissement car je n’arrivais plus à m’endormir avant 1h30 du matin, tout en sachant que je me lève entre et deux deux fois par nuit.
    Merci.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • sysyinthecity

    je te souhaite plein de courage, et j’espère que tu vas pouvoir trouver une solution !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • matchingpoints

    C’est un bon départ pour la guérison ! Vous êtes reconnue comme une vraie malade, la maladie a un nom, et votre famille peut et doit vous vous soutenir ! Bon week-end, malgré tout

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    qui dit maladie dite’ nerveuse », dit que je ne serais pas reconnue comme une vraie malade car j’ai forcément une part de responsabilité, n’est-ce pas…..
    Bon week-end !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • christine

    En effet de savoir ce que l’on a cela permet d’avancer. Bon courage et bon weekend.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    Merci Christine, bon week-end aussi !

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • peintrefiguratif

    et pourtant cette maladie est connue depuis de longue année j’avais une collègue en 95 qui avait ce problème
    bises

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    mais elle reste toujours difficile à diagnostiquer !

    Bises.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • chocoladdict

    comme je te le disais une fois j’ai connu ça avec un très proche..je parle au passé car ces symptômes et crises d’angoisse ont quasiment totalement disparu avec l’arrivée des enfants …il a par contre encore assez souvent des vertiges, l’acupuncture lui a fait du bien à un moment mais ce n’est pas remboursé, ça a un coût car il faut faire pas mal de séances et il ne faut pas aller chez quelqu’un au hasard car il est aussi tombé sur des gens qui lui ont fait mal à le piquant …sinon le sport je crois que ça peut vraiment aider …maintenant que tu a mis un nom sur ce qui t’empoisonne la vie j’espère que tu vas être prise au sérieuse (un peu le genre de pathologie j’ai l’impression dont on se moque gentiment) et que tu vas retrouver en qualité de vie et santé

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    je crois que les gens ont surtout tendance à penser que parce que c’est nerveux, c’est ta faute!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Heidi

    Bon courage, les blouses blanches ne sont pas toujours de notre côté sans le vouloir.

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    ça, c’est sûr!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • PetitDiable

    Je te souhaite d’aller mieux très vite!

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

    je pense que ça va être long ….

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Bernieshoot

    c’est une étape importante d’avoir pu mettre un nom, le chemin commence, courage

    12 décembre 2018 at 2 h 35 min Répondre
  • Bernieshoot

    c’est une étape importante d’avoir pu mettre un nom, le chemin commence, courage

    12 juin 2015 at 8 h 02 min Répondre
  • PetitDiable

    Je te souhaite d’aller mieux très vite!

    12 juin 2015 at 8 h 41 min Répondre
  • Heidi

    Bon courage, les blouses blanches ne sont pas toujours de notre côté sans le vouloir.

    12 juin 2015 at 8 h 45 min Répondre
  • chocoladdict

    comme je te le disais une fois j’ai connu ça avec un très proche..je parle au passé car ces symptômes et crises d’angoisse ont quasiment totalement disparu avec l’arrivée des enfants …il a par contre encore assez souvent des vertiges, l’acupuncture lui a fait du bien à un moment mais ce n’est pas remboursé, ça a un coût car il faut faire pas mal de séances et il ne faut pas aller chez quelqu’un au hasard car il est aussi tombé sur des gens qui lui ont fait mal à le piquant …sinon le sport je crois que ça peut vraiment aider …maintenant que tu a mis un nom sur ce qui t’empoisonne la vie j’espère que tu vas être prise au sérieuse (un peu le genre de pathologie j’ai l’impression dont on se moque gentiment) et que tu vas retrouver en qualité de vie et santé

    12 juin 2015 at 9 h 05 min Répondre
  • peintrefiguratif

    et pourtant cette maladie est connue depuis de longue année j’avais une collègue en 95 qui avait ce problème
    bises

    12 juin 2015 at 10 h 48 min Répondre
  • christine

    En effet de savoir ce que l’on a cela permet d’avancer. Bon courage et bon weekend.

    12 juin 2015 at 11 h 34 min Répondre
  • matchingpoints

    C’est un bon départ pour la guérison ! Vous êtes reconnue comme une vraie malade, la maladie a un nom, et votre famille peut et doit vous vous soutenir ! Bon week-end, malgré tout

    12 juin 2015 at 11 h 35 min Répondre
  • sysyinthecity

    je te souhaite plein de courage, et j’espère que tu vas pouvoir trouver une solution !

    12 juin 2015 at 13 h 38 min Répondre
  • Koalisa

    Je te conseillerai vraiment d’aller vers des remèdes naturels et d’éviter les médicaments… Bon courage !

    12 juin 2015 at 17 h 09 min Répondre
    • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

      c’est ce que je vais faire, de toute façon. Les anti-dépresseurs n’ont pas l’air vraiment efficace ! Je continue la méditation et j’arrive même à faciliter mon endormissement car je n’arrivais plus à m’endormir avant 1h30 du matin, tout en sachant que je me lève entre et deux deux fois par nuit.
      Merci.

      12 juin 2015 at 17 h 35 min Répondre
  • Caro*

    Oh, je suis désolée pour toi. J’espère que tu trouveras un remède adapté. Enfin maintenant que tu as mis un nom sur ce qui te rend la vie infernale, tu peux en effet entamer le processus de guérison même si cela n’est pas aussi simple. Je t’embrasse et te souhaite un énorme courage.

    12 juin 2015 at 19 h 25 min Répondre
  • crise de trentenaire

    Je t’envoie beaucoup de pensées positives ! Tu dois être « rassurée » d’avoir une réponse mais maintenant il faut trouver le bon traitement pour que cela ne s’envenime pas.
    Prends bien soin de toi (a coup de part de Tropezienne ;-).

    12 juin 2015 at 21 h 22 min Répondre
  • arlette

    he bien, je te souhaite du courage …a moins que ton médecin fasse partie de l’espèce rare qui écoute vraiment ce que tu dis….et qu’il t’oriente vers des traitements naturels…

    13 juin 2015 at 1 h 12 min Répondre
  • Bouchine

    J’ai vécu la même chose pendant des années et puis j’en ai eu marre et j’ai décidé de snober tous ces symptômes (vertiges, sensation d’être dans un ascenseur qui tombe ou sensation d’étouffer , crises d’angoisses, cœur qui s’emballe ou au contraire faiblesse extrême …) je me suis dit que depuis le temps que je ressentais ça , eh bien si c’était grave j’en serais déjà morte ! Donc j’ai choisi de ne plus y faire attention et de me dire « ça va passer » lorsque ça m’arrive … Bizz et bon weekend !

    13 juin 2015 at 10 h 42 min Répondre
  • MadeleineMiranda

    Courage! Je suis sûre que ça va te permettre d’avancer 🙂 Bisous!

    13 juin 2015 at 11 h 23 min Répondre
  • Zélie Coptaire

    Coucou, je comprends ton inquiétude, je suis moi-même très anxieuse et je sais que cet état n’amène que des problèmes. Même si c’est super dur et qu’il faut se faire violence, un des meilleurs remèdes me semble être l’accumulation de pensées positives, je viens justement d’écrire un article à ce sujet… Et aussi peut-être de changer ton alimentation et comme tu le dis, de faire du sport : le fait de prendre soin de son corps envoie des ondes positives à notre inconscient, c’est cool ! 🙂 Courage et bisous, tu es la plus forte ! 🙂

    13 juin 2015 at 17 h 43 min Répondre
    • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

      Il amène surtout des problèmes quand il y a un élément déclencheur qui fout en l’air ton équilibre donc fais gaffe! Je persiste et signe avec la méditation qui m’aide actuellement à retrouver le sommeil entre autre, mais je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Le problème avec le sport, c’est que je suis si fatiguée et que j’ai tellement mal aux muscles qu’il est dur d’avoir le courage de recommencer l’activité que tous ses maux t’ont fait arrêtée ^^
      Merci !
      Bises.

      13 juin 2015 at 18 h 35 min Répondre
  • Valérie@EnvieVoyages

    Le chemin de la guérison s’ouvre à toi, courage!

    14 juin 2015 at 8 h 27 min Répondre
  • manola

    je suis pour: mettre des mots pour guérir les maux..
    bon je ne suis pas une anxieuse.. je n’ai pas tes symptômes, mais tout au long d e ma vie je me suis soignée avec: acupuncture, l’hémopathie etc etc et ….
    pas évident tout cela, mais surtout :! écoute toi et apprend à connaitre ton corps et ton..âme! bon courage Arwen..;-) mais nous sommes là!;-)

    14 juin 2015 at 13 h 36 min Répondre
  • l'angevine

    je connais bien où je fais plutôt des crises de tétanie,dans ton cas,c’est dû à un cumul de fatigue donc un manque de magnésium et qui t’a provoquée cette faiblesse musculaire et fatigue,dont le stress aussi…ça se soigne avec aussi une cure de magnésium…Dans mon cas,je suis en carence de magnésium et aussi de calcium et vitamine D suite à une maladie HHS,génétique aussi…les médocs engendrent beaucoup et n’aident pas trop…Un bon équilibre de vie comme tu le décris suffit aussi…mais il faut que tu fasses aussi un gros travail sur toi et ne surtout pas écouter ton corps affaibli car tu peux tomber dans la dépression nerveuse…tout est lié aux systèmes nerveux…Mon conseil,ne prends pas trop ces médocs que les médecins te proposeront,car tu auras ensuite d’autres symptômes où tu risque la fibromyalgie….si tu sens que ta vie te pèse et que tes souffrances reviennent suite à un passé assez lourd,là la spasmophilie peut être liée à une souffrance intérieure donc il faut que tu travailles plus dans ce domaine…si tu as besoin d’en parler,n’hésite pas car je sais ce qu’on peut ressentir parfois dans une période de fatigue…mon passé est aussi lourd et j’essaie de me libérer autrement…ces derniers mois,d’autres symptômes sont survenus et bien plus grave et à cause des effets secondaires des médocs qui m’ont soignée un accident de travail…et j’ai décidé de ne plus prendre ces foutus médocs où j’ai constaté qu’il me rendait bien plus sensible…là depuis,je me sens mieux,certes je suis fatiguée,mais je ne veux pas avoir un cancer du sang,les analyses de plaquettes dont les globules blanches m’ont révélée une alerte…je suis en colère après mon médecin et autres car les médocs ne guériront pas ma maladie génétique…il me faut juste du repos parfois et je me remets vite de pieds…la spasmophilie fait partie des maladies imaginaires car on peut tous être à ce stade une fois dans la vie et ça peut disparaître,c’est comme la fibromyalgie,mais là ça commence à bouger plus car les médocs agissent beaucoup aussi…plus tes examens te dévoileront des parties négatives,et plus là tu peux dire que tu es vraiment malade et que ton corps est en danger,mais si les examens sont tous normaux,c’est une thérapie que certains ont plus besoin,car on peut souffrir d’un truc qu’on n’ose pas dire….allez ma puce,sois courageuse et dis-toi qu’on a tous une partie en nous qui souffre,mon neveu qui a 7 ans est atteint d’un lymphome,un cancer qu’il aura à vie et juste à penser à cet enfant,je me bats encore plus,ma maladie génétique me donne des faiblesses,mais je sais prévenir les symptômes….tous ces enfants que je vois qui vivent dans un lit d’hôpital,là on bouge encore plus…je ne me prends plus la tête que j’ai carrément changé ma vie,et j’ai aussi fait un tri dans mes fréquentations,je ne vais au boulot que pour mon salaire et je profite chaque moment avec mon homme et mes proches…J’ai fait aussi une séparation entre ma profession et mes passions,je ne mélange plus que j’ai vraiment pris des distances avec mes collègues,j’ai pris conscience de l’hypocrisie de certains et qu’ils ne m’apportent rien dans ma vie,si juste de la pression et qui engendre ce système nerveux,ils ne m’apportent rien dans ma vie…comment veux-tu que qqn comprennent la maladie s’ils ne sont pas atteints….la spasmophilie n’est pas une maladie,ce n’est qu’un syndrome qui engendre d’autres symptômes….la maladie génétique que j’ai est aussi classé syndrome,mal perçu en france,tout comme la fibromyalgie que je fais en période de carence…espérant que tu es compris qu’il ne faut pas tout lire sur le net car plus tu feras des recherches et plus tu trouveras d’autres symptômes,lorsque mon médecin m’a placée ses jargons de ma maladie,je suis allée dans les forums et je me suis perdue dans d’autres maladies,ce que je peux te dire pour conclure,que nous sommes tous différents et que ton corps agit aussi différemment,c’est que tu peux avoir deux ou trois symptômes en moins ou en plus que d’autres…en ce qui concerne la médecine douce,je n’y ai jamais crue,je crois plus qu’on se soigne tout d’abord avec sa force mentale…bisous….

    14 juin 2015 at 19 h 10 min Répondre
    • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

      merci beaucoup à toi d’avoir pris le temps de m’écrire ce long commentaire. Crois-moi, je suivrais quelques-uns de tes conseils car tu as raison sur de nombreux points. Merci encore!

      14 juin 2015 at 19 h 56 min Répondre
  • Sylvie, Enfin moi

    Tu es sans doute stressée du coup tu déclenches de nombreuses alarmes (maladies) pour te donner l’envie de ralentir
    Bisous

    14 juin 2015 at 22 h 37 min Répondre
  • Armelle

    Une de mes amies en souffrait. Le diagnostique a été long a établir mais au fil du temps, bien prise en main, la maladie si elle est bien présente, se fait discrète et elle en souffre moins. Bon courage à toi.

    15 juin 2015 at 7 h 36 min Répondre
  • Atelier de Curiosité

    C’est sur qu’il faut s’écouter car le corps tire des sonnettes d’alarme, c’est comme ça que j’ai trouvé que j’étais hypersensible au gluten alors que tous les médecins remettaient mes maux sur le compte du stress (il a toujours bon dos le stress). Je te souhaite d’aller mieux et de pouvoir te soigner, maintenant que tu sais tu d’où ça vient j’espère que ça ira <3

    Pleins de bisous

    15 juin 2015 at 8 h 37 min Répondre
  • Nina

    Salut je tombe par hasard sur ton blog et je le trouve frais et agréable.
    Moi aussi je connais ce problème , des douleurs auxquels on y a mis tout un tas de nom mais c’était jamais le bon.
    J’ai vu une tonne de médecins qui m’ont tous plus ou moins dit la même chose, reposez-vous !!!! c’est le stress…. etc….
    Jusqu’aujourd’hui et ça fait + de ans que ça dure , je suis toujours dans le même état mais en pire.
    Prenez soin de vous surtout,
    A bientôt

    16 juin 2015 at 7 h 36 min Répondre
  • laurence (Lolotte)

    Ma maman fait des crises de spasmophilie, depuis qu’elle sait ce qu’elle a et qu’elle sais le gérer, ça s’est arrangé … ou disons qu’elle le gère beaucoup mieux, évitant le cercle infernal de l’angoisse. Je te souhaite que déjà la pose d’un diagnostic t’aide !!!

    18 juin 2015 at 17 h 36 min Répondre
  • jai50ans

    Oui faut savoir contre qui ou quoi lutter.

    18 juin 2015 at 20 h 30 min Répondre
  • lalydo

    Mettre des mots sur les maux c’est important pour avancer. Maintenant il va te falloir plein de courage pour affronter tout ça. Et des bisous 🙂

    22 juin 2015 at 15 h 35 min Répondre
    • Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage

      c’est déjà galère pour rencontrer mon médecin : une fois, il est en congé, ensuite, la salle d’attente est pleine, bref, j’ai rendez-vous dans une semaine pour enfin avancer, du moins, je l’espère^^

      Bises.

      22 juin 2015 at 18 h 42 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.