to top

La liste de mes envies de novembre 2018 !

la-liste-de-mes-envies-novembre-2018
Ma perte de poids assez conséquente a changé fondamentalement la façon de gérer mon dressing. Cet excès de poids avait fait de moi une personne qui subissait, dans tous les sens du terme. Face à mes placards, ma seule préoccupation était de trouver quelque chose dans laquelle je pourrais rentrer, qui ne me transforme pas en baleine et qui soit surtout confortable. Au final, je portais toujours les mêmes fringues.
Aujourd’hui, je redécouvre mes vêtements : je retrouve l’envie de marier les couleurs, les styles, les matières, bref, m’habiller est redevenu un plaisir ! C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi (qui aime la Mode), ça veut dire beaucoup (ces mots vous rappellent quelque chose ?)!
Tout cela pour dire que je donne une seconde vie à ce que j’ai déjà et crois-moi sur parole, quand j’affirme que je ne manque de rien !
Cependant, cela ne neutralise pas le désir de faire de jolies découvertes et pas seulement concernant les vêtements d’ailleurs. Je t’invite donc, à en faire le tour avec moi :
la-liste-de-mes-envies-d-octobre

La liste de mes envies d’octobre 2018

Il en va de mes envies shopping comme du reste de ma vie : besoin de changement, d’évolution, de ralentissement, d’être en harmonie avec la personne que je suis réellement ! Sans parler qu’avoir perdu 17 kg (je ne me lasse pas de dire ça) me permet de rentrer dans des vêtements que je ne mettais plus (et oh chance, que je n’avais pas encore vendus) : cool, non ? C’est un peu comme si, j’avais une nouvelle garde-robe, sans avoir eu à faire chauffer la carte bleue : elle est pas belle, la vie ?
Et puis, soyons francs, je retombe de temps en temps sur des vêtements que j’avais complètement oubliés, alors que je les aimais bien, tant, j’en ai dans tous les sens, et ça, ça me perturbe un peu. L’accumulation empêche clairement de profiter de ce que l’on possède, l’accumulation et l’absence de dressing digne de ce nom (mais ceci est une autre histoire!).
Bref, j’ai besoin de mettre tout cela à plat et de reconsidérer mes dépenses, tout cela pour en arriver à cet article mensuel qui sera donc plus light que d’habitude (quoique…) et surtout, qui présentera des envies vers lesquelles je préfère dorénavant m’orienter. 
la-liste-de-mes-envies-de-septembre

La liste de mes envies de septembre 2018 !

Alors, comment te dire que ce mois de septembre n’a pas été très tendre avec nous…

Notre fils unique a donc quitté le foyer pour poursuivre ses études à Nice, ça, c’est déjà un fait qui nous a profondément abattu. Et puis, comme si ça ne suffisait pas, notre compagnon à 4 pattes est mort, à 16 ans et demi (pour un grand chien, c’est déjà très vieux!), après 3 jours pénibles passés chez le vétérinaire, durant lesquels, je me suis accrochée à un vain espoir .

Mais, comme le montre si bien le spot télévisé de 30 Millions d’Amis, quand un chien abandonne son maître, ça n’est pas pour partir en vacances.

Bref, il a bien fallu se rendre à l’évidence et abréger ses souffrances. Ce chien que nous avions adopté, alors qu’il avait un an et demi (mon fils lui avait 3 ans et demi), a partagé 15 ans de notre vie, un sacré pan de notre existence quand même.

Voilà, une page se tourne et je dois bien avouer que j’ai eu du mal à me remettre dans le quotidien et dans mes activités habituelles sur le web, surtout.

Des questions existentielles du genre, « à quoi bon? » et « dans quel but? » me parasitaient l’esprit. Et puis, me voilà…pour le moment !

Autant te dire que la futilité, ce mois-ci, est d’autant plus nécessaire, voire vitale pour moi .

 

Alors, pour en revenir, au sujet de cet article, voici mes envies du moment :

la-liste-de-mes-envies-de-mai2018

La liste de mes envies de mai 2018 !

Quel beau mois de mai, n’est-ce pas ?
Je ne sais pas si c’est parce que nous avons le temps de sortir la tête du guidon (merci aux jours fériés), mais en mai, non seulement, on fait ce qui nous plait, mais en plus, nos petites têtes sont en ébullition : les projets et les envies foisonnent ! Je n’échappe pas à cette énergie que nous insuffle le printemps, je dirais même que je m’y abandonne totalement. Pour moi, ce mois de mai aura même été particulièrement riche de ce côté-là. Voilà l’effet qu’ont sur moi les petites fleurs, la douceur de l’air, le soleil…les ponts, même si l’homme (sage parmi les sages) me freine, parfois, dans mes élans les plus audacieux (ou pas) !
HAHA….
Mais, revenons-en à nos moutons, ce mois-ci, j’ai envie :
Festival-mode-et-photographie-hyeres-2017

Festival de Mode et de Photographie de Hyères 2017 !

S’il y a bien un évènement que j’attends, chaque année, avec impatience, c’est bien celui-là ! Même si cette année, au vu de mon emploi du temps plutôt chargé, je commence à accuser une certaine fatigue.

Mais, on ne va pas bouder son plaisir, le Festival de Mode et de Photographie de Hyères, ça dépote et je crois que je m’y rendrais, même en rampant, s’il le fallait (ça me prendrait juste un peu plus de temps hein…).

Bref, tout ça pour te dire que je m’en vais te faire le récit de ce week-end de folaïe, en deux parties, vu la richesse du festival !

Mes acolytes