to top

34ème Festival International de Mode, Photographie et d’accessoires de Hyères

fimpah34-vue-depuis-la-villa
Vue depuis la villa Noailles…

Voilà, un paquet d’années que je me rends au festival (sauf l’année dernière car j’étais en Belgique), pourtant, cette année, j’étais moyennement enthousiaste. Bon, faut dire que cela me réclame énormément d’énergie et que je ne m’y sens pas toujours dans mon élément, alors que par ailleurs, j’adore parcourir les expositions de la villa Noailles (ainsi que son magnifique jardin) ou voir toutes les merveilles créées par les finalistes, mais le reste en revanche….

Et puis, tu sais ce que l’on dit, il n’y a que les c**s qui ne changent pas d’avis.

Bref, contre toute attente, l’homme et moi avons passé un superbe week-end festivalier.


Pour rappel : lors de ce festival, 10 stylistes, 10 photographes et 10 créateurs d’accessoires sont en compétition afin de tenter de remporter différents prix qui leur permettront de développer leur travail et d’asseoir leur notoriété.  

La villa Noailles…

Comme je ne peux être partout à la fois, je fais l’impasse sur l’inauguration, le jeudi soir, qui est, de toute façon, blindée de monde. Je garde mon énergie pour les expositions de la villa Noailles ( A noter qu’il y en a d’autres en ville où je ne me suis jamais rendue). Toutes ces expositions (permanentes ou pas), ainsi que les showrooms (avant 16h00), sont accessibles au public (les défilés, quant à eux sont retransmis place Massillon à Hyères ainsi que sur le site de la villa Noailles et leurs réseaux sociaux). Les expos jouent d’ailleurs les prolongations jusqu’au 26 mai.

la-terrasse-villa-noailles
La terrasse en forme de proue de bateau : villa Noailles !
le-jardin-villa-noailles
Le magnifique jardin de la villa Noailles

Donc, le samedi, à 14h00, je me consacre aux expositions de la villa, aux showrooms (dont l’espace me semble de plus en plus restreint), je m’emplis les yeux des splendides bouquets de DEBEAULIEU PARIS et cette année, j’ai aussi admiré la mise en scène d’Adrien Vescovi à la villa, mais aussi à l’espace des défilés, au Salin des Pesquiers.

exposition-villa-noailles
bouquets-debeaulieu-paris
Bouquets Debeaulieu Paris (et non Beaulieu comme indiqué sur la photo)

Faire le tour des finalistes, que ce soit en mode, photographie ou accessoires est assez problématique au vu de la foule que cela draine et notamment les professionnels qui accaparent les stylistes et donc je reconnais que cette année, j’ai eu du mal à voir les vêtements d’un peu plus près, alors que cela a vraiment son intérêt.

fimpah34-showrooms

Tant pis, je me suis rabattue sur l’exposition Chloé / Natacha Ramsay-Levi, présidente du jury Mode cette année (expo installée à la piscine), bien que la sélection des modèles m’ait semblé moins spectaculaire que les années précédentes, de par le nombre, mais aussi de par le choix des modèles, ainsi que sur celle de La Maison Michel, le célèbre chapelier (avec film présentant la fabrication artisanale d’un chapeau entre autre).

expo-chloe
expo-chloe
expo-chloe
expo-chloe

Je fais un tour dans la boutique où j’achèterais bien tout, si mon banquier me le permettait (aaahh, les bijoux …) : cette année, on pouvait y trouver, entre autre, le fruit de la collaboration de BOTTER X PETIT BATEAU, Botter étant le grand gagnant Mode de l’année dernière (je suis très fan de leur réinterprétation de la marinière Petit Bateau).

J’aimerais aussi avoir la chance un jour de participer à un atelier, qui se déroule malheureusement le vendredi, jour où je travaille, mais qui sait, un jour peut-être….

soiree-chloe

La soirée Chloé !

Jamais encore, je n’avais été invitée aux événements gravitant autour du festival (même si je m’y étais incrustée à l’occasion : ben quoi ?), mais cette année, j’ai eu la chance d’être conviée à la soirée Chloé : oh joie !

Samedi soir, vers 23h00 (bien que d’ordinaire, je suis au lit à cette heure-là : le sommeil, c’est précieux les amis !), nous nous sommes donc rendus (l’homme et moi) dans une pinède, au bord de la mer. Un DJ assurait l’ambiance musicale à coup de musique électro. Après deux cocktails et après avoir échangé quelques mots avec une mannequin, nous sommes même allés danser dans l’espace dédié, une sorte de chapiteau. Force est de reconnaître que nous avons passé une très agréable soirée, dans une ambiance bon enfant, très détendue : pas du tout comme je l’imaginais ! Les festivaliers étaient venus en nombre pour se détendre, qu’ils soient mannequins, stylistes ou autres professionnels de la Mode et de la presse. Cela a facilité la prise de contact et a fait de cette soirée non guindée, ni chichi pan pan (ahah, mille excuses pour l’expression !),  une franche réussite.


Merci donc à ceux, celles qui nous ont permis d’être présents : c’était bien cool ! Fatigant, mais cool !

fimpah-defile

Que le défilé soit et le défilé fut !

Je choisis toujours d’assister au dernier défilé du festival, celui qui précède la remise des prix à laquelle, j’ai assisté pour le 30ème anniversaire. Cette année, j’ai fait l’impasse sur la remise des prix (un peu fatiguée peut-être…).

L’invitation est à 16h30, mais le défilé ne commence que 30 à 45 mn plus tard. A cela, il faut rajouter les 2h00, assise sur un banc de bois, serrée comme une sardine. Au final, je n’aspirais qu’à une chose : me lever pour me dégourdir les jambes (et aller fumer !) !  Mais, ceci étant dit et vu que j’avais, à peine, entre-aperçu les vêtements dans les showrooms (alors que cela permet de se rendre compte des tissus utilisés, du travail nécessaire pour chaque pièce, etc…), le défilé était quasi incontournable pour moi et je n’ai pas regretté de m’y être rendue (rien de mieux que de voir le vêtement porté, en mouvement et avec les accessoires qui vont bien), d’autant plus que ce dit-défilé nous a réservé quelques surprises comme l’ouverture avec Tetsuya Doi, Yota Anazawa & Manami Toda : c’est moi ou l’ambiance (et la musique) rappelait « Star Wars » ?

Le Palmarès (le mien et l’officiel)

Une fois de plus, mes goûts personnels m’auraient plutôt fait pencher vers des stylistes au travail plus classique, alors que les prix reviennent en général à ceux qui font preuve de créativité et d’innovation.

J’ai donc particulièrement apprécié l’ambiance du défilé de Yana Monk / Russie (collection Homme) avec des silhouettes fantomatiques qui se déplaçaient très lentement, sur une musique qui va bien, ainsi que les créations sobres de Milla Lintilä (qui sera invitée par les Galeries Lafayette à créer une collection capsule inspirée de son univers) et celles de Roisin Pierce /Irlande (collection Femme), prix du public de la ville d’Hyères et prix des métiers d’art. Niveau accessoires, les sacs de Mathilde Le Gagneur/ France ou de Kexuan Li / Chine ont eu ma préférence, mais pas celle du jury (sniiiff !).

Vu que je ne suis pas arrivée à télécharger sur le blog les vidéos publiées dans mes stories (dommage !), tu peux donc les (re)voir sur Instagram (même si elles sont hâchées et parfois amputées de la musique pour cause de protection des droits d’auteur : merci Instagram ^^) : cela te donnera, malgré tout, un petit aperçu de l’ambiance qui règne durant un défilé !

fimpah-photographie
Photographie Kerry J Dean

En photographie, j’étais fan du français Jean-Vincent Simonet et j’ai aimé le travail de Kerry J Dean /Royaume-Uni .

FIMPAH-photographie
Photo Jean-Vincent Simonet

Sinon, voici enfin le véritable palmarès pour cette édition 2019 (dire que je me suis retrouvée, durant la soirée Chloé, à faire la queue devant les toilettes, avec le grand Prix du Jury Première Vision : Christoph Rumpf /Autriche. C’est ouf, non? Haha !)

Voilà les amis, c’est fini ! L’homme et moi avons vécu un très agréable week-end à Hyères qui nous a même donné envie d’y retourner hors festival : je suis sortie de ma zone de confort, en me forçant un peu beaucoup et j’ai eu raison !

On se retrouve l’année prochaine ?

Ma page Hellocoton pour le petit ♥

signature-chiffons-and-co

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • christine

    Voici de jolis souvenirs qui vont rester longtemps dans ta mémoire.

    14 mai 2019 at 11 h 19 min Répondre
  • PetitDiable

    oh la la , la classe d’y être allée!

    14 mai 2019 at 14 h 00 min Répondre
  • matchingpoints

    Vous avez du passer un très bon moment et merci pour votre compte rendu pour le partager ! Vous êtes une habituée maintenant…

    14 mai 2019 at 15 h 53 min Répondre
  • Laurence

    Waouh, quel WE !! Chaque année quand j’entends parler de ce festival c’est à toi que je pense ! Ton post est top et je suis contente de lire que vous avez passé une bonne soirée ! Je crois que j’aurais eu exactement les mêmes à priori que toi. Bises et bonne fin de semaine.
    PS : et ces bouquets, je suis en mode Ultra Fan !

    16 mai 2019 at 10 h 52 min Répondre
  • Ralfi

    A propos de la soirée Chloé, comme quoi nous avons tous des apriori pas forcément fondés (j’aurai eu les mêmes que vous).
    Super reportage, j’aime beaucoup les photos.

    17 mai 2019 at 16 h 09 min Répondre
  • Koalisa

    C’est magnifiquement photographié, bravo !

    18 mai 2019 at 10 h 37 min Répondre
  • tania

    cool que tu ai passé un bon moment
    je vois que mme cotoie du beau monde lool
    merci pr ton retour

    19 mai 2019 at 19 h 59 min Répondre

Post a Reply to christine Cancel Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :