to top

Sortir de sa zone de confort…ou pas !

Entourer un arbre de ses bras....

Entourer un arbre de ses bras….

Passer du temps à la maison, sans sortir, en mode larvaire, aura eu l'avantage de me permettre de réfléchir à certaines choses comme à la fameuse notion de zone de confort.

Tout le monde ne parle plus que de ça : sortir de sa zone de confort EST bénéfique !

La zone de confort serait une voie sans issue, qui tuerait, dans l'oeuf, toute évolution.

Tiens, prends-toi ça dans les dents : toi, qui adore tes habitudes et qui déteste en changer. Toi qui vis très bien dans ton petit train-train, ta petite routine…

Certes, tu n'es pas une toquée non plus (personne ayant des tocs et non pas un chef étoilé ou une maboule), mais bien obligée de reconnaître que tu es allergique, voire complètement réfractaire à tout changement.

Sauf qu'au jour d'aujourd'hui, il n'y a rien de plus pénalisant, que ce soit dans la vie privée ou surtout dans la vie professionnelle où l'on demande toujours plus de mobilité, de polyvalence ou bien encore de se recycler purement et simplement.

La sécurité, ça fait pourtant tellement de bien

Pourtant c'est bon de se sentir en sécurité, protégé…

Je suis d'ailleurs persuadée que cette zone permet de se ressourcer. La routine de notre quotidien est l'assurance de notre équilibre, de notre stabilité. Ce sont les bases qui nous permettent d'être assez forte pour parer à tout imprévu justement. La routine aide à maintenir en place le château de cartes de la vie, quoiqu'on en dise car se sentir rassuré est essentiel.

Et voilà, que maintenant, faudrait que l'on donne un grand coup de pied dans le château en question, que l'on se remette en cause en permanence, que l'on se jette dans l'inconnu, alors que la vie, sans crier gare, s'en charge déjà, même un peu trop souvent à notre goût.

Arrrffff….

ça va pas être facile hein….

Mais bon, puisqu'il le faut, nous sommes prêts à faire des efforts. Nous sommes prêts à mettre un orteil et peut-être deux à l'extérieur de notre zone de confort de temps en temps.

Reste plus qu'à réfléchir à ce que l'on pourrait bien faire ^^.

Demain, je sors de ma zone de confort, si je veux !

Oui, mais pourquoi faire? Pourquoi provoquer volontairement une situation où l'on se sentirait en grande instabilité, mal à l'aise, voire carrément en danger? La vie d'aujourd'hui est de plus en plus précaire : on se fait virer de son travail, on remet en cause nos compétences, la crise n'en finit plus, la planète bat de l'aile… Chaque jour est un combat qui repousse déjà les limites de notre zone de confort. Pourquoi en rajouter?

Tant qu'il s'agit de tester un nouveau plat, d'apprendre à faire de l'aïkido ou de visiter un nouveau pays, perso, suis partante : ce n'est plus sortir de sa zone de confort ça, c'est juste être curieux et vouloir s'ouvrir aux choses de la vie.

Mais, il est hors de question que je saute en deltaplane, que j'aille dire ses 4 vérités à mon boss (suis pas sûre qu'il apprécierait mes efforts pour sortir de ma zone de confort hein…), ni que je m'expatrie juste pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs (beaucoup d'expat. l'ont vécu et en sont revenus aussi ).

Bref, je crois que tout est question de dosage, en tenant compte déjà de nos propres limites qui varient d'une personne à l'autre. Se lancer de petits défis peut être excitants, voire amusants.

Au delà, ….

En revanche, ce que je n'avais pas réalisé, c'est que le fait de rester dans sa zone de confort pouvait être un frein au sevrage tabagique ou même à la perte de poids (cf. Flow magazine) : suivez mon regard ….(nombre de régimes : incalculable / nombre de fois où j'ai arrêté de fumer: idem )

Sans parler que s'accrocher à sa zone de confort peut aussi nuire à une remise en cause personnelle et je suis bien placée pour savoir que c'est parfois nécessaire, pour ne pas dire indispensable afin d'ouvrir les yeux sur certaines réalités (cf. mes multiples formations concernant le développement personnel, mais j'en reparlerais peut-être…).

Donc la zone de confort oui, mais dans la mesure où l'on en sort quand on veut et si l'on veut !

Là, va peut-être falloir que je me décide hein….

Et toi, adepte de ta zone de confort ou as-tu le goût de l'aventure?

Rendez-vous sur Hellocoton !