to top

Linecoaching et moi : le bilan !

linecoaching-et-moi-le-bilan

Voilà 1 an et 5 mois que je me suis lancée dans le programme Line coaching que j’ai suivi pendant 6 mois. J’agis donc en électron libre depuis 11 mois. Et en 11 mois, il s’en est passé des choses qui auraient pu me re-projeter du côté obscur de la force : j’ai notamment arrêté de fumer et je rencontre depuis plusieurs mois de grosses difficultés sur mon lieu de travail, difficultés qui ont provoqué une rechute niveau spasmophilie (nouvelles crises quoi…et quand on sait que, parmi les symptômes, on peut trouver la boulimie…).

Et pourtant, je garde le cap avec cependant quelques bémols, bien évidemment…

L’arrêt du tabac

Après avoir perdu pas moins de 19 kg, l’arrêt du tabac, sous hypnose et bien que la non-compensation par la nourriture faisait partie du deal, a tout de même eu des répercussions sur mon poids, mais jusqu’à présent, rien que de très normal. Car oui, prendre 2 à 3 kilos, après avoir arrêté de fumer, est tout à fait normal. Toute la difficulté réside dans le fait de ne pas en prendre davantage.

Voilà 5 mois que j’ai arrêté de fumer après de nombreuses tentatives qui ont échoué (est-ce que ce sera la bonne ? Je croise les doigts, mais j’ai, d’ores et déjà, battu mon record !) et j’ai repris les 3 fameux kilos. Vais-je m’arrêter là ? That is the question !

Afin d’éviter l’escalade de la prise de poids, je m’applique à beaucoup marcher, à jouer avec mon chien (on se courre après ^^), d’abord pour me défouler mais, surtout pour faire de l’exercice car je sais bien que je remange un peu trop par rapport aux habitudes prises durant le programme Linecoaching. Quand je dis marcher, je ne veux pas dire traîner la savate : il s’agit de marche active ! Plus on brûle de calories, mieux c’est !

Cependant, je ne me jetterais pas la première pierre car rien n’est tout noir ou tout blanc. J’essaie de réfléchir à tout cela calmement. De même, que reprendre la cigarette ne serait qu’un leurre à mon mal-être actuel (et pourtant, ça me traverse parfois l’esprit !), me remplir l’estomac de nourriture, dont je n’ai aucun besoin, le serait tout autant, même si, aussi éphémère soit-il, le réconfort serait sûrement au rendez-vous. 

Voilà la théorie, dans la pratique, c’est un peu plus compliqué.

Baisse de moral, aléas de l’existence : comment ne pas reprendre ses mauvaises habitudes ?

A vrai dire, je ne suis pas certaine de connaître la recette “miracle” car je dois faire face au quotidien, avec plus ou moins de succès, à mes démons intérieurs qui sont toujours tapis dans l’ombre. Mais si je ne devais donner qu’un truc, je dirais que j’essaie d’être toujours dans l’activité : j’évite, que dis-je, je fuis l’ennui ! Même si l’ennui serait nécessaire à notre bon équilibre, je le bannis, en ce moment, car, que ce soit niveau tabac ou nourriture, l’ennui n’est pas mon meilleur ami. Alors, je sors le chien, je lis, je regarde Netflix, je nettoie, je vais, je viens, mais surtout, je ne m’ennuie pas. En même temps, l’ennui n’est pas vraiment dans ma nature (en vrai, je ne m’ennuie jamais dans ma vie courante), mais par prudence, j’évite toutes les situations qui pourraient m’y amener… sournoisement ( ma règle de conduite ? décliner toute invitation / obligation ^^).

Je vais te dire un secret : j’aime manger (ok, ça, ce n’est pas un scoop!) ! J’aime manger de bons produits, donc quitte à faire des excès, je préfère “me lâcher” quand ça en vaut la peine, plutôt que pour un apéritif professionnel à base de cacahuètes premier prix, chips, pizzas surgelées, knackis Herta : dans ces cas-là, je sors mon jocker !

Bref, je respecte mes envies, même si ma vie sociale en prend un coup (en même temps, au point où elle en est…) !

Même s’il faut éviter le contrôle permanent, il est parfois nécessaire de bien se remettre en phase avec les sensations de faim et de satiété qui peuvent facilement passer à la trappe si l’on n’y prend pas garde, surtout quand on a la tête sous l’eau (au sens figuré ^^).

Donc, oui, quand on sent que ça dérape, il faut vraiment, à chaque prise alimentaire, se poser et se demander, si l’on a faim, d’une part et si c’est le cas, faire attention à ne pas se nourrir plus que nécessaire, en mâchant soigneusement, en mangeant en conscience, en prenant le temps de savourer, entre autre. Il faut absolument être attentif, pendant au moins quelques jours, le temps que les bonnes habitudes se réinstallent (il faudrait 21 jours pour cela, paraît-il…).

De l’importance du sommeil sur notre appétit!

On ne dira jamais assez à quel point le sommeil est important, mais il l’est encore plus dans la régulation de notre appétit et surtout dans nos envies de gras et de sucré. Même si le propre de la méthode, c’est de s’écouter et d’apporter à son organisme ce qu’il réclame, sans restriction, ni frustration, j’ai pu constater que, lorsque j’étais fatiguée par manque de sommeil ( ce qui est le cas, en ce moment, avec mes soucis dans le cadre professionnel : je dors très mal, notamment à cause de certains symptômes de la spasmophilie dont je te ferais grâce! ), j’ai clairement tendance à faire n’importe quoi et à ne plus me soucier ni de satiété, ni de faim : “oh, quelle est vilaine !” (haha!).

D’où le fait de prendre soin de son sommeil (CQFD) !

Et sinon, qui a tenté une méthode ou une autre et qui souhaiterait en parler en commentaire?

signature-chiffons-and-co

Edit du 14/10/19 : j’ai repris encore 1,3 kg en 4 semaines. Je crains d’avoir beaucoup de mal à maîtriser tout ça au vu de mon mal-être actuel, ce qui ne remet absolument pas en cause tout le bien que je pense de cette méthode.

tous-au-restaurant

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • sysyinthecity

    ton article me parle tellement, je n’ai pas de solutions miracles, avec le temps je me dis que je ne suis pas vraiment à l’aise dans ma peau, mais j’aime vivre et bien manger 🙂

    14 octobre 2019 at 10 h 40 min Répondre
    • chiffonsandco

      quoiqu’il en soit, si je n’avais pas arrêté de fumer et si je ne faisais pas de nouvelles crises de spasmophilie, je n’aurais pas repris ces kilos et j’en serais bien plus heureuse. Je vais donc inverser cette tendance au plus tôt !!

      14 octobre 2019 at 11 h 01 min Répondre
  • christine

    Le rapport la nourriture n’est pas simple( parole d’une ancienne anorexique). Je pense qu’il vaut mieux avoir quelques Kgs en plus et avoir une vie sociale. Bon courage, tu sembles être sur la bonne voie.

    14 octobre 2019 at 16 h 04 min Répondre
    • chiffonsandco

      Crois-moi, ce n’est pas à cause de la nourriture si ma vie sociale est au ras des pâquerettes ^^

      Merci Christine !

      15 octobre 2019 at 7 h 38 min Répondre
  • matchingpoints

    Manger c’est un plaisir et permet de passer de moments en bonne compagnie ! Les photos de tous ces jolies plats montrent que vous appréciez…Pourquoi s’en priver ? Mais vous avez raison, vous faites attention, vous essayez de vous limiter. Essayez de vous changer les idées, une belle série à la télé, la promenade avec le chien que vous faites toujours, voilà de quoi pour oublier ou du moins alléger les soucis du quotidien.
    Vous avez réussi à vous arrêter de fumer, vous arriverez avec le reste aussi !

    14 octobre 2019 at 18 h 05 min Répondre
    • chiffonsandco

      Parce que je ne sais pas faire dans la demi mesure et que pour ma santé, je n’ai pas d’autre choix !

      Tout cela ne suffit pas apparemment …

      J’aimerais le croire !

      15 octobre 2019 at 7 h 40 min Répondre
  • sophie bazar

    Je te trouve vraiment courageuse, sincèrement, ne serait-ce que de tenir pour l’arrêt de la cigarette, et puis d’après ce que je devine de tes soucis personnels tu arrives tout de même à limiter la casse, tu te bouges, tu réfléchis, tu arrives à avoir du recul sur ton comportement alimentaire… des points positifs tout cela, même si tu ne vois pas pour l’instant le bout du tunnel.
    Perso je me suis toujours réfugiée dans la bouffe avec les conséquences immanquables, j’ai tenté pendant des mois WW que je trouve pas mal dans le programme et qui m’a permis de bien perdre dans un premier temps, mais ensuite ces foutus démons sont revenus à la charge, bien plus forts que ma volonté.
    Je t’envoie plein d’ondes +++ et courage ! tu vas finir par y arriver, j’en suis persuadée, tu sembles vraiment déterminée !

    15 octobre 2019 at 11 h 04 min Répondre
    • chiffonsandco

      merci Sophie, tes mots me vont droit au coeur ! J’avais trop de problèmes de santé, je ne peux pas me permettre de faire marche arrière ^^

      15 octobre 2019 at 15 h 42 min Répondre
  • PetitDiable

    Déjà: bravo pour les 19 kg, et l’arrêt du tabac! Tu peux être fière de toi, c’est génial! Pour le reste, ce serait tellement dommage de laisser ces soucis ruiner tous tes efforts…si des gens plus ou moins toxiques sont derrière tout ça, ce serait les laisser t’atteindre encore plus….courage!

    15 octobre 2019 at 11 h 05 min Répondre
    • chiffonsandco

      du coup, là, on n’en est plus à 19…mais plutôt à 15 – !

      C’est tout à fait vrai mais je ne contrôle pas tout malheureusement …

      Merci !

      15 octobre 2019 at 15 h 44 min Répondre
  • mosaikamarina

    Grand BONJOUR de ta soeur !
    Je passe pour te féliciter déjà pour l arrêt du tabac et pour cette perte de poids ! MAGNIFIQUE !
    Je te souhaite de tenir et tu y arriveras ! Marina

    15 octobre 2019 at 20 h 44 min Répondre
  • Koalisa

    Un grand bravo pour avoir arrêté de fumer et perdu tous ces kilos ! Tu dois avoir une sacrée volonté, je suis vraiment admirative… Bon courage pour la suite !

    20 octobre 2019 at 11 h 54 min Répondre
  • tania

    tu s parcouru un très grand chemin, perdre 19 kgs plus l arrêt du tabac
    je te souhaite de continuer à trouver les petits trucs pr conserver la motivation
    et surtout que les pbs au taf vons s arrêter
    mlaheureusement pas de méthode à te conner
    j espère recommencer le sport en décembre après les vacances
    j n ai plus d excuse le sport est venu à moi lool

    22 octobre 2019 at 19 h 08 min Répondre
  • Armelle

    Je sais a quel point il est difficile de perdre du poids. J ai récemment parle de cette difficulté dans mon blog. Il faut une volonté de fer et l exercice est un bon allie. Je viens de déménager dans une maison en rase campagne et je realise a quel point le sommeil est effectivement important. Aucun bruit = sommeil reparateur et beaucoup moins d envies de grignoter dans la journée. Je te félicite pour tes kilos perdus ainsi que pour ton sevrage du tabac dans un contexte professionnel difficile.

    27 octobre 2019 at 18 h 02 min Répondre
    • chiffonsandco

      et bien franchement, je pensais surtout qu’à mon âge, c’était mission impossible, mais Linecoaching m’a prouvé le contraire. Il n’était pas question de volonté dans cette méthode mais surtout d’être à l’écoute de son organisme et ça, ça change tout !

      Merci beaucoup : je travaille à trouver des solutions !

      28 octobre 2019 at 8 h 14 min Répondre
  • MadeleineMiranda

    Courage Argone! C’est vraiment incroyable d’avoir perdu pratiquement 20kg! Félicitions! Ce n’est pas possible de maigrir tout le temps, il y a des hauts et des bas au quotidien qui font que ce n’est pas toujours facile de faire attention. Et puis il faut se faire plaisir! La vie est faite pour être vécue 🙂 Bises!

    10 novembre 2019 at 20 h 09 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :