to top

2020/2021 : bilan/ résolutions/ projets/ envies…

Bilan 2020-2021
2020/2021 : bilan, résolutions, projets, envies...

2020 n’aura pas été la pire année que j’ai connue, assez bizarrement ( Faut dire que je n’ai ni perdu des êtres chers, ni perdu mon emploi). N’ayant pas une vie sociale très agitée, en temps ordinaire, ça n’aura, du coup, pas changé grand chose pour moi, dans mon quotidien ! En revanche, ce qui a changé, c’est que j’ai pu accéder au télétravail, alors que cela n’existe pas chez mon employeur (au même titre que la rupture conventionnelle d’ailleurs) et ça, c’était bien ! Grâce à cela, mon mal-être s’est apaisé. Sans parler que le premier confinement m’a convaincue que certaines choses devaient changer car je ne voulais plus vivre en ville d’une part et me pourrir la vie, la santé et j’en passe, avec un emploi dans lequel je ne trouve plus aucun sens, d’autre part.

Bref, trêve de blabla, voici donc mon bilan de cette année un peu particulière….

la-liste-de-mes-envies-pour-2018

La liste de mes envies pour 2018 !

En 2018, j’aspire à retrouver un sommeil réparateur, à un regain d’inspirations, à m’évader grâce à de belles balades, à de nouvelles découvertes gourmandes. En 2018, je veux que la vie me surprenne (plutôt du bon côté, si c’est possible hein…), je veux des étoiles dans les yeux, un grain de folie dans mon quotidien, que mon coeur palpite, être émerveillée, rire à en pleurer, faire la danse de la joie…

ça fait beaucoup, non?

 

En 2017, je fais ce que je veux!

En 2017, JE FAIS CE QUE JE VEUX !

Bon, ça, c’est la théorie hein….Car, bien sûr, on ne peut pas toujours faire ce que l’on veut : c’est la vie! Mais, hormis toutes les obligations incontournables, j’ai décidé d’arrêter les résolutions, les objectifs, la pression, en 2017 (il me semble avoir déjà écrit ça…Hum, hum…) : voilà donc mon programme pour cette nouvelle année ! Non mais, c’est vrai, hein, ça sert à rien de se forcer. La preuve en est que, les années passant,  le club de ceux qui s’abstiennent de prendre des engagements, qui, de toute façon, ne seront pas tenus très longtemps, est en train de devenir “the place to be”.

Alors, au diable, les obligations, girls just want to have fun ^^