to top

2020/2021 : bilan/ résolutions/ projets/ envies…

2020/2021 : bilan, résolutions, projets, envies...

2020 n’aura pas été la pire année que j’ai connue, assez bizarrement ( Faut dire que je n’ai ni perdu des êtres chers, ni perdu mon emploi). N’ayant pas une vie sociale très agitée, en temps ordinaire, ça n’aura, du coup, pas changé grand chose pour moi, dans mon quotidien ! En revanche, ce qui a changé, c’est que j’ai pu accéder au télétravail, alors que cela n’existe pas chez mon employeur (au même titre que la rupture conventionnelle d’ailleurs) et ça, c’était bien ! Grâce à cela, mon mal-être s’est apaisé. Sans parler que le premier confinement m’a convaincue que certaines choses devaient changer car je ne voulais plus vivre en ville d’une part et me pourrir la vie, la santé et j’en passe, avec un emploi dans lequel je ne trouve plus aucun sens, d’autre part.

Bref, trêve de blabla, voici donc mon bilan de cette année un peu particulière….

2020, le bilan !

Janvier

En janvier 2020, nous avons fêté dignement les 20 ans de mon fils, à Nice, notamment en nous rendant au spectaculaire festival des Lumières.

Février

En février, j’ai fait le constat que l’hypnothérapie, tentée pour me sentir mieux au sein de mon travail, n’avait pas fonctionné.

J’ai fait un nouveau tatouage, sans doute le plus beau.

Nous avons passé une journée à Bormes et fait une virée à Nice ainsi qu’à Eze.

Mars

Mon corps m’envoie de multiples signaux : je me coince le pouce en fermant la portière de la voiture, un abcès dentaire me fait souffrir et je suis handicapée par une épaule gelée.

Et le confinement m’apporte un peu de répit, même si la date correspond à notre anniversaire de mariage qui passera du coup à la trappe .

Ce qui sera le plus dur, c’est de devoir rester dans mon quartier, sans plus pouvoir accéder à la nature, mais c’est aussi grâce à cela que je prend conscience que je ne souhaite plus vivre en ville, qu’être proche des commodités a un prix que je ne suis plus sûre de vouloir payer.

Du coup, ma saison préférée, à savoir le printemps s’est déroulée, presque sans moi….pendant que je vivais quasi, qu’en tenue de sport, mais que je rattrapais tout mon manque de sommeil.

Avril

ou les joies d’un anniversaire confiné, mais avec fleurs et gâteau quand même !

Mai

C’était l’anniversaire de mon arrêt du tabac car oui, je pense que ça se fête 1 an sans tabac, alors que j’ai mis tant d’années pour stopper cette maudite addiction (en plus, je connais plein de gens qui ont repris la cigarette en 2020). Et puis, ce fut la fin du confinement (du moins du 1er, mais à ce moment-là, on n’en savait rien). Pour fêter ça (ou pas), nous avons pique-niqué (je pense que c’est le meilleur mois pour cette activité ).

Juin

En juin, nous sommes retournés déjeuner en terrasse et c’était bien! Fin juin, nous sommes même partis une semaine en vacances au Pays Basque : trop d’la chance !

Juillet

Ah les vacances…. S’il y a bien une année où nous en avions besoin, c’est celle-là : un break total pour tenter de comprendre ce qui nous arrive et les répercussions de cette pandémie sur notre vie !

J’ai testé l’huile de CBD et je continue d’ailleurs de la prendre.

Août

L’homme a enfin peint le vaisselier en gris. J’ai rêvé de déco pour ma prochaine maison, enfin, si cela finit par se concrétiser un jour. Je me suis lancée dans les reels d’instagram. Nous avons brunché.

Septembre

En septembre, je me suis lancée dans le programme ThéraSéréna. Nous sommes allés à Lyon, à Montpellier, au domaine de Majastre ainsi qu’au lac de Sainte-Croix. Septembre a été bien rempli.

Octobre

Mon fils et moi-même nous rendons au festival de la Mode et de la Photographie de Hyères, masqués : une grande première (d’être masqués ET avec mon fils) !

Nous nous lançons dans le rajeunissement de notre salle de bains.

Et nous revivons un 2ième confinement…

Novembre

Je rattrape un peu mon retard de lecture, je tombe nez à nez avec une petite tortue dans mon impasse, j’embellis la maison avec des fleurs et je médite au quotidien.

Décembre

Nous marchons autant que possible.

Je me plonge dans l’esprit de Noël, du moins pendant 10 jours.

Nous nous régalons d”une terrine végane.

Je termine le livre de Gretchen Rubin.

2020 : récapitulatif en photos

Bilan

Mes souhaits

Pour 2020, j’avais souhaité avancer dans l’aménagement de la maison, profiter des miens, entretenir ma forme et donc ma santé, accepter que mon travail ne me satisfasse pas, mais apprendre à en apprécier les bons côtés, consommer moins, mais mieux. 

Je voulais aussi m’employer à travailler sur moi-même pour ne plus avoir à revivre les mêmes épisodes douloureux qu’en 2019.

Dans mes projets, figuraient aussi la marche au quotidien et l’éducation de Némo.

Et puis, je m’étais lancée le défi de mettre dans une tirelire l’argent correspondant au numéro de la semaine pour constituer un petit pactole à la fin de l’année.

VS la réalité

Et finalement, je m’en suis plutôt bien sortie car oui, nous avons un peu avancé dans l’aménagement de notre maison. Grâce aux confinements, j’ai profité des miens et eut un répit par rapport à mes difficultés dans mon travail. Certes, l’hypnothérapie n’a pas fonctionné, dans ce cas de figure, pour moi, mais à la place, j’ai lu des livres de développement personnel, ça compte, non ??? J’ai donc, sans aucun doute, travaillé sur moi-même.

En revanche, je ne suis pas certaine d’avoir consommer moins, mieux peut-être ^^. Mais, j’ai marché tous les jours, ce qui ne m’a pas empêchée de reprendre du poids (arrêt du tabac + confinement : mauvaise combinaison !)

En ce qui concerne Némo, il y a encore beaucoup à faire car, en de nombreuses situations, ça part dans tous les sens avec lui. Même si c’est sans doute ma faute (relâchement dans la discipline), je persiste et signe pour 2021 (on y croit, je vais y arriver!)!

And last but not the least, nous avons tenu le coup pour la cagnotte et engrangé une petite somme qui nous servira pour fêter mon anniversaire à chiffre rond, en avril. Du coup, nous continuons sur cette lancée en 2021.

Force est de constater que, malgré la pandémie, mon année a été plutôt positive.

2021

En revanche, pour 2021, il est vraiment difficile de se projeter, il y a tant de facteurs que nous ne maîtrisons pas comme le fait de savoir si nous aurons la possibilité de nous déplacer ou pas. Devant toutes ces incertitudes, je vais peut-être me lancer dans un vision board, vous connaissez???

Déménagement

Cependant, j’espère pouvoir faire aboutir mon projet de déménagement, le lieu étant encore à confirmer : je n’ai plus de temps à perdre, c’est maintenant ou jamais ! Avec un changement de domicile, il y aura forcément un changement en ce qui concerne le travail (et sans doute carrément une période sans travail, le temps que j’obtienne une mutation), ce qui me sauvera ! Du coup, je serais bien obligée de consommer moins, au vu du fait qu’il y aura moins de revenus au sein du foyer !

M’alléger

J’aimerais aussi, dans l’optique de cette nouvelle vie, m’alléger en terme de poids, car cela a déjà des répercussions sur mes articulations et pas qu’un peu (bien que mon dentiste m’assure qu’il faudrait que je sois obèse pour que cela ait vraiment un effet néfaste. En tous cas, faire de la marche autrement que sur du plat est problématique). Peut-être que cette perte de poids ira de soi, si je ne me torture plus avec le travail…

Némo

J’en fais serment devant vous : l’année prochaine, Némo sera le plus obéissant des petits chiens. Même pas peur !

Cagnotte

Et bien sûr, je continue de constituer le petit pactole annuel !

vision board 2021
Mon ébauche de vision board pour vous donner une idée !

Et pour vous, 2020, c’était comment ??? Des projets en 2021 ?

En conclusion…

Quoiqu’il en soit, en cette nouvelle année, je voulais tout de même vous souhaiter le meilleur, malgré tout, parce que ça ne peut pas faire de mal les voeux !

De la santé donc, d’abord et avant tout, car sans la santé, rien n’est possible ! Et ensuite, de l’amour, quelque soit sa source (compagnon-ne, ami-e, animal, connaissance…..).

Enfin, tout ce qui peut vous mettre en joie, que ce soit un travail que vous aimez, l’occasion de tracer votre propre chemin ou de concrétiser un rêve… S’il y a quelque chose que nous avons tous bien compris, c’est qu’il faut marcher droit vers ce qui est important pour nous, sans tergiverser, sans avoir peur de se lancer (et là, je sais de quoi je parle!).

Je terminerais en vous disant MERCI !

Merci de votre présence et de votre bienveillance !

Alors, 2021, l’année de tous les possibles ?

signature-blog-chiffons

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • christine

    Belle année à toi et à ta famille.
    Plus on avance, plus l’année 2021 me semble une suite de 2020 ù pour moi, du point de vue travail (je suis une non essentielle) cela va être difficile.

    19 janvier 2021 at 9 h 24 min Répondre
  • marina brosteck

    va au moins jeter un oeil et cela serait avec grand plaisir que je te ferais une création personnalisée !

    19 janvier 2021 at 11 h 41 min Répondre
    • marina brosteck

      je te ferai ….. désolée pour la faute !

      19 janvier 2021 at 11 h 43 min Répondre
  • PetitDiable

    Je te souhaite de réaliser tes projets, et surtout de te défaire de ce satané emploi qui te mine. Quelle plaie!!!

    19 janvier 2021 at 13 h 16 min Répondre
  • Jo Ridee rieuse

    Belle rétrospective. Les points positifs, ce sont les projets. Le point négatif, c’est ce job qui pèse lourd moralement, on le ressent bien en lisant le blog. L’important, c’est de mener les projets à deux, ce qui est le cas. Je te souhaite de les réaliser. J’ai vécu moi aussi le problème d’un travail difficile. A 50 ans, j’avais activé mes réseaux pour en changer. Peine perdue. Finalement, l’entreprise a été rachetée par un grand groupe et j’ai refusé le poste de télévendeuse payé une misère. Par sa suite, je n’ai pas pu réaliser mes nouveaux projets, j’ai consacré pas mal de temps à mes parents qui avaient de gros problèmes de santé.

    20 janvier 2021 at 9 h 42 min Répondre
  • matching points

    Un article plutôt positif, non ? On trouve pourtant une contradiction: vous continuez les aménagements de votre maison et en même temps vous songer à déménager, ou alors nous n’avons pas tout compris !
    En tout cas, évidemment, nous vous souhaitons une belle année et surtout, une bonne santé, ce mot qui prend tout son sens en ce moment…

    20 janvier 2021 at 11 h 41 min Répondre
  • Laurence

    Je te trouve très positive pour commencer cette nouvelle année et ça fait plaisir 😉 !
    Les mois qui viennent de s’écouler sont très étranges, un peu comme si c’était une année blanche et je te souhaite sincèrement de concrétiser tous ces projets. J’adore ton vision board… surtout pour la vie à la campagne ! Nous, c’est vers la côte que nous aimerions déménager mais financièrement c’est absolument impossible et puis avec mon nouveau job la campagne j’y suis en plein !!
    Bref, je te souhaite une belle année 2021 et je t’embrasse
    Laurence

    20 janvier 2021 at 21 h 10 min Répondre
      • Laurence

        Si tu as besoin de renseignements sur le Béarn, n’hésite pas …. Bises

        21 janvier 2021 at 20 h 11 min Répondre
  • Julie Lab

    Surtout continuer à avoir des projets!^^ Je te souhaite de réaliser le déménagement de tes rêves!

    J’aime bien ces petites rétrospectives, et elles permettent d’avancer!

    Gros bisous!

    25 janvier 2021 at 22 h 06 min Répondre
  • Koalisa

    Je t’admire d’arriver à faire des bilans, et prendre des résolutuions, ça fait longtemps que j’ai arrêté tout ça… J’espère de tout coeur que tu vas réussir à changer de boulot !

    31 janvier 2021 at 13 h 59 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :