to top

Il n’y a pas que le blog dans la vie….

Peut-être t’es-tu aperçu(e) (ou pas) de mon absence par ici, absence qui s’éternise d’ailleurs ??? Et bien, sache-le, j’ai enfin mis en application ce que j’écris depuis si longtemps, à savoir vivre et profiter avant de bloguer. Le cordon ombilical est presque rompu…enfin ! Il aura fallu, en effet, que certains événements me chamboulent pour que je prenne enfin conscience que l’essentiel est vraiment ailleurs.

il-ny-a-pas-que-le-blog-dans-la-vie

Non, il n’y a pas que le blog dans la vie…. Crédit photo Floral Deco / Shutterstock

 

Lorsque j’ai ouvert mon blog en 2009…
En juillet 2009, lorsque j’ai créé ce blog, j’étais loin d’imaginer que 9 ans plus tard, je serais toujours là (et pour cause, je partais de très, très loin…). Mais l’eau a coulé sous les ponts et après avoir passé tout mon temps libre à essayer de m’améliorer pour faire de ce blog quelque chose dont je pourrais être fière (je rappelle que je travaille aussi dans un autre domaine à 90%), j’ai enfin assimilé que si rien n’avait évolué pour moi au bout de 9 ans (genre vivre de mon blog par exemple), c’est que cela n’arriverait plus et que ce temps passé était surtout du temps perdu : il fallait donc que ça cesse !
La reprise du sport, l’oisillon qui s’envole…

 Alors qu’est-ce qui a déclenché le petit déclic cette année ?

Et bien, tout d’abord, j’ai eu l’opportunité de tester le programme Linecoaching (je ne les remercierais jamais assez de cette proposition), début mai. La perte de 17 kg et surtout la reprise du sport qui ont sans aucun doute contribué à améliorer ma santé, m’obligent à consacrer une partie de mon temps libre, à d’autres activités (gym au quotidien et footing 2X par semaine). La santé est prioritaire comme tu t’en doutes et comme les journées ne sont pas à rallonge, faut bien faire des choix !
Et puis, l’oisillon a quitté le nid, mais nous tentons de maintenir le lien, en allant le voir, très régulièrement à Nice, par exemple, ce qui ampute certains week-end.
Enfin, si j’ai un peu de temps, je préfère encore le consacrer au visionnage de séries qui me font du bien ( « Outlander » que j’adore – c’est quand la prochaine saison?- ou « This is us »), à la lecture ou même à la photographie (je publie toujours quotidiennement sur Instagram), plutôt qu’à l’écriture d’articles dont tout le monde se fout (ben, au vu de mes statistiques, faut bien reconnaître que je ne déchaîne pas les passions hein…). D’ailleurs, un article récent écrit par Eleonore Bridge (article que je te conseille de lire) fait drôlement écho à mon ressenti :
« Et aujourd’hui quoi de plus dur quand on n’a pas super confiance en soi d’avoir l’impression de poster des messages dont tout le monde se fiche. »
Je crois que cela résume bien la situation, alors certes, il est possible que tout cela soit de ma faute, notamment, à cause de l’une des raisons données par Eleonore, à savoir,
« qu’il est très important de développer des contenus qui parlent à l’individu, et non pas à un groupe non-différencié ».
Or, j’ai toujours refusé de m’étiqueter, de me ranger dans une case, sous prétexte de rester libre, mais au final, à part, les personnes qui me suivent depuis longtemps et que j’embrasse au passage, il faut bien se rendre à l’évidence : peu de gens se reconnaissent dans ce blog.
Mea culpa, c’était une FBI (fausse bonne idée) !
Quoiqu’il en soit aujourd’hui, il est trop tard et je suis condamnée à demeurer dans ce no-man’s land, ne serait-ce que parce que je n’ai plus l’énergie pour faire bouger les choses (cf. paragraphe précédent : je mets mon énergie ailleurs).
Sans parler que je dois aussi prendre soin de ma vie de couple qui amorce un nouveau virage avec le départ de l’oisillon. Même si cela a été difficile au début, je crois que nous sommes désormais aptes à apprécier les bons côtés de notre vie à deux, d’autant plus que l’oisillon, lui, adore sa nouvelle vie (n’est-ce pas ce que l’on souhaite pour ses enfants, le bonheur?).
Prendre les choses comme elles viennent…
Bref, je continuerais à publier ici ponctuellement sans pression aucune, mais si je n’ai pas le temps et bien tant pis ! La vie est trop courte pour gaspiller son énergie inutilement (et j’en ai dépensé de l’énergie pour ce blog, en vain !). Inutile de me dire donc que l’on blogue pour le plaisir (et patati et patata…). Après 9 ans de bloguing, je connais la chanson et je peux t’assurer que lorsque l’on se donne à fond et pendant aussi longtemps, à un moment donné, on a aussi besoin de reconnaissance et d’évolution, sinon, à quoi bon… (cf. article d’Eleonore)
Alors, je te dis, à bientôt ! Etant donné que je serais davantage active sur Instagram, je t’invite à m’y rejoindre, mais quoiqu’il en soit, tu peux toujours t’abonner à la newsletter pour ne louper aucun de mes articles qui se feront donc plus rares.
Et toi, as-tu pris de grandes décisions qui ont affecté ta vie dernièrement ?
Ma page Hellocoton pour le petit

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • christine

    Je crois que je me reconnais dans ce que tu écris. Moi aussi, je suis plus sur instagram, tellement moins chronophage.
    Par contre, je me suis toujours réservée beaucoup de temps pour moi et ma famille : c’est tellement important à mes yeux vu que mon travail me prends un temps de dingue.

    20 octobre 2018 at 10 h 55 min Répondre
    • chiffonsandco

      C’est certain, c’est moins chronophage ! Disons qu’auparavant, avec tout le monde sur place, c’était plus facile, aujourd’hui, il faut vraiment y consacrer un temps conséquent pour se réunir!

      22 octobre 2018 at 8 h 47 min Répondre
  • matchingpoints

    Nous vous comprenons parfaitement ! Notre blog reste un loisir, un moment de partage, lorsque par exemple nous parlons d’un film que nous avons aimé.
    Il y a tant de choses à faire, vous avez raison ! Pour cette nouvelle vie qui est en train de se construire, nous vous souhaitons bonne chance.
    Au plaisir de vous retrouver de temps à autre…

    20 octobre 2018 at 11 h 47 min Répondre
    • chiffonsandco

      Merci beaucoup : c’est en effet une nouvelle vie et ma foi, elle me va très bien !

      22 octobre 2018 at 8 h 49 min Répondre
  • tania

    sache que je ne me contrefout pas de ce que tu racontes
    c est vrai je ne te suis pas depuis 9 ans
    lool y a 9 ans je ne lisais aucun blog je ne savais pas ce que c était
    mais si tes articles se feront plus rares sache que je serai là pr les lire
    contente pr toi que ta perte de poids t ouvre d autres horizons
    au plaisir de te lire
    je crois que je dois l article d Eleonore moi aussi

    20 octobre 2018 at 20 h 14 min Répondre
    • chiffonsandco

      Ahah, merci alors….

      Reprendre possession de son corps et surtout le contrôle (même si je n’aime pas trop ce mot) est un grand bonheur!
      J’ai de nouveau la force et l’énergie de faire plein de choses et ça, c’est cool!

      Lis-le, c’est très intéressant!

      22 octobre 2018 at 8 h 52 min Répondre
  • Jo Ridee rieuse

    une amie avec qui je déjeunais la semaine dernière m’a dit – Pourquoi tu n’écris pas plus sur ton blog ?
    Mais parce que je n’ai pas le temps ! Elle ne comprenait pas, elle croyait que je ‘jetais’ les phrases, comme ça, et que c’était plié en un quart d’heure.
    Je peux comprendre ta lassitude et peut être le manque d’inspiration
    Moi, je tiens le rythme, ça reste un loisir et je n’ai pas envie d’arrêter mais je vois beaucoup de blogueuses qui lâchent leur blog. C’est une épidémie.

    20 octobre 2018 at 21 h 07 min Répondre
    • chiffonsandco

      Il y a tout cela, mais il y a aussi un gros travail sur les photos et aussi toute la cuisine technique…. L’inspiration n’est pas le problème n°1, c’est plutôt l’envie! Le lâcher, je ne pourrais jamais, j’y ai trop travaillé pour tout abandonner, mais il n’est plus ma priorité dans mes activités secondaires. Crois-moi en 9 ans, j’en ai vu quelques-unes qui ont mis la clé sous la porte!

      22 octobre 2018 at 9 h 00 min Répondre
  • Lulla

    Je me reconnais tellement dans ton article, je suis exactement au même tournant que toi. Au début du blog j.etais tout feu tout flamme, mais avec le recul je me rend compte de toute l.energie dépensée, toute cette pression, sans avoir l’impression d.avoir évolué…. mais comme la page est dure à tourner. Je fais’comme toi des articles plus rares et me fais plus présente sur Instagram. Le monde du blogging a bien changé depuis que l.on a commencé.peut être est ce temps de passer tout ceci à la nouvelle génération… mais sans pour autant abandonner, en continuant sans pression et en mettant d.autres priorités dans nos vies…

    21 octobre 2018 at 12 h 11 min Répondre
  • Lou Maya

    Coucou Arwen
    Tu as bien raison , et pour que le blog reste un plaisir , éditer à son rythme
    tout en sachant que ce n’est pas là une priorité mais il est parfois difficile de s’en détacher et ces années n’ont pas été vaines , tu as du constater l’évolution de ton blog , ta capacité à rédiger …
    Par ailleurs je suis contente de te savoir dans cette belle nouvelle dynamique !
    des bises

    21 octobre 2018 at 23 h 08 min Répondre
    • chiffonsandco

      Merci à toi Lou Maya ! Allez, on va dire que tout cela n’a pas été fait en vain….

      Je t’embrasse.

      22 octobre 2018 at 9 h 12 min Répondre
  • Manon

    Je crois qu’à présent on se pose tous la question. On sait que les blogs sont finis. Je continue parce que c’est un réel plaisir mais je vois bien que les stats ne sont pas forcément au rendez-vous… J’avoue ne pas trop les regarder de toute façon. Mais en effet, à quoi bon écrire des articles que personne ne lit? Bonne continuation en tout cas!

    22 octobre 2018 at 23 h 00 min Répondre
    • chiffonsandco

      Et oui….autant écrire sur un journal que l’on cache sous son matelas!

      Merci à toi!

      23 octobre 2018 at 18 h 08 min Répondre
  • Laurence

    Arf, j’adore ce billet qui fait écho avec un des miens ! Imagine, mon blog a 10 ans ! Je le laisse, j’y reviens … et dernièrement j’ai écrit un billet sur le fait qu’écrire me fait plaisir et peu importe si je suis lue ou non …
    Sinon, bravo pour ton régime (je n’aime pas ce mot), tu tiens le bon bout !! Bises

    23 octobre 2018 at 15 h 58 min Répondre
    • chiffonsandco

      En voilà un bel anniversaire! J’aimerais bien être aussi philosophe que toi….

      C’est sûr ^^

      Je t’embrasse!

      23 octobre 2018 at 18 h 10 min Répondre
  • Julie Lab

    Tellement vrai cet article… Moi, ton blog me parle complètement et j’aime énormément tes articles. Je comprends ce que tu ressens car je le ressens moi-même. Ca me fait du bien d’écrire, c’est une sorte de thérapie par l’écrit, quand j’ai besoin de faire ma bulle. Mais il y a des moments où je me dis « A quoi bon? » et puis je suis à côté de mes proches sans être vraiment avec eux. Je tente de faire du sport 2 fois par semaine, plus le boulot qui me prend énormément de temps, plus, plus, plus…
    Crois tu que les blogs, c’est vraiment terminé?
    En tous les cas, les nôtres sont vrais, et reflètent la vraie vie.

    23 octobre 2018 at 22 h 46 min Répondre
  • Koalisa

    En ce moment je publie, à grand peine, un billet par semaine, et je le fais principalement pour moi. Quand je vois l’énergie dépensée pour récolter des lecteurs, des likes etc, je me dis que ce n’est vraiment pas mon truc Je me retrouve tout à fait dans ton analyse…

    24 octobre 2018 at 11 h 13 min Répondre
  • Sylvie Enfin moi

    Mais oui, il faut s’écouter et faire comme on le sent
    On ne peut pas plaire à tout le monde, il faut écrire pour soi aussi
    Moi j’aime te lire
    Je t’embrasse

    26 octobre 2018 at 9 h 23 min Répondre
  • PetitDiable

    C’est à peu près mon parti pris depuis le début du blog, huhu! En tous cas je te sens plutôt épanouie et ça c’est chouette! J’espère quand même te lire encore ici régulièrement, j’aime bien ta plume, moi!

    27 octobre 2018 at 13 h 05 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.