to top
digital-detox

Digital detox ? No, i can’t !

Dire que certains paient pour faire une digital detox : ahahah !
La mienne fut gratuite, mais n’a pas été pour autant une démarche volontaire et dans ce cas-là, c’est nettement moins… drôle ! Sauf si tu es toi-même coupée du monde virtuel depuis très très longtemps, tu n’ignores pas que la digital detox est tendance comme le miracle morning ou la detox alimentaire : elle consiste donc à se déconnecter, pendant un certain temps, de tous nos appareils numériques, ce qui, en soit, n’est pas une mauvaise idée, surtout quand on est accro.
En 2017, je fais ce que je veux!

En 2017, JE FAIS CE QUE JE VEUX !

Bon, ça, c’est la théorie hein….Car, bien sûr, on ne peut pas toujours faire ce que l’on veut : c’est la vie! Mais, hormis toutes les obligations incontournables, j’ai décidé d’arrêter les résolutions, les objectifs, la pression, en 2017 (il me semble avoir déjà écrit ça…Hum, hum…) : voilà donc mon programme pour cette nouvelle année ! Non mais, c’est vrai, hein, ça sert à rien de se forcer. La preuve en est que, les années passant,  le club de ceux qui s’abstiennent de prendre des engagements, qui, de toute façon, ne seront pas tenus très longtemps, est en train de devenir « the place to be ».

Alors, au diable, les obligations, girls just want to have fun ^^

2016, c'est fini !

Bye, bye 2016 !

Voilà, 2016 a tiré sa révérence. La solution de facilité aurait été de ne retenir de cette année 2016 que le négatif (et ne serait-ce qu’il y en a eu), mais pas d’ça chez nous! Non, moi, j’ai plutôt pris le parti de ne voir que le verre à moitié plein, en ne retenant que le meilleur. Alors, même si cette année ne m’a pas fait de cadeaux (mais suis-je vraiment la seule dans ce cas?), je suis, malgré tout, loin d’être à plaindre…comparée à d’autres, en tout cas !

En effet, je ne suis pas à plaindre, parce qu’au final, cette année 2016, quand on prend le temps de faire une pause et de se retourner, sur ces 12 mois écoulés,  aura été plus riche qu’il n’y paraissait…surtout avec du recul (parce que bon, quand on a le nez dans le guidon…)!

un-pas-apres-l-autre

Un pas après l’autre….

Dernièrement, j’ai été interpellée par un article paru dans Flow où l’auteur racontait que même, si elle avait tenté, à plusieurs reprises et de manière récurrente, de réaliser une partie de ses envies et de ses rêves comme jouer du piano, lire davantage, etc…, elle finissait invariablement, par tout abandonner, en cours de route, car le quotidien et ses corvées reprenaient toujours le dessus. Ahlala, si je devais écrire la liste des choses que j’ai entreprises et abandonnées, ça risquerait de me prendre un sacré bout de temps, mais ce qui est sûr, c’est que le sport figurerait en bonne place dans la dite-liste.

Mais la bonne nouvelle, c’est que l’auteur de l’article aurait peut-être trouvé la solution, à savoir le kaizen, l’art japonais du changement, qui consisterait donc, à changer certes, mais sans se précipiter tête baissée dans un nouveau projet, mais plutôt en y allant en douceur, en respectant de petites étapes, voire de toutes petites étapes.

Et, ça, vois-tu, ça m’a semblé familier…

Mes acolytes
Suivez-moi sur Instagram !
  • Un intrus sest gliss sur cette photo  bouquet homehellip
  • Chez nous il pleut bon quasiment 3 mois sans pluiehellip
  • Des nouveauts  encore de la lecture  promis jarrtehellip
  • Jai pass laprsmidi au SPA du dolcefregateprovence et ctait vraimenthellip
  • Bonne soire  tous au milieu de la bruyre heatherhellip
  • Sur le blog je te propose un petit tour auhellip
  • Embouteillages nervement Jai eu droit  tout ce soir hellip
  • Je nai Jamais t trs  laise avec mon imagehellip
  • Bouquet du jour  tu le trouves comment ? Ilhellip
  • Jai pris des photos de ma cuisine que nous rafraichissonshellip
  • Et si je me jetais sauvagement dans ces fleurs genrehellip
  • Sur le blog je te raconte mon aprsmidi au spahellip