to top

Ce que j’ai aimé en mai !

Hello tout le monde !

ça y est, nous y sommes : encore un mois qui se termine et non des moindres !

Faut dire que Mai est sans doute le plus beau mois de l’année, avec avril bien sûr (en tout cas, pour moi) : ni trop chaud, ni trop froid, et bien sûr, embelli par la nature qui explose littéralement de vie !

Ce n’est pas votre avis?

Donc, en mai, j’ai regardé 7 séries (ah ben, j’ai rattrapé mon retard hein…), reçu la première injection du vaccin anti-COVID, admiré sans me lasser les coquelicots et plus généralement la nature en fleurs, testé Morphée et bien d’autres choses encore.

Arbres en fleurs

Ce que j’ai aimé durant ces 2 derniers mois!

ce que j'ai aimé durant ces deux derniers mois

Le mois dernier, je n’ai pas eu le coeur de parler de ce que j’avais aimé. En effet, je venais de perdre ma petite minette d’un cancer généralisé, et de surcroît, dans des conditions assez pénibles. Alors, je dois avouer qu’après ça, tout m’a semblé sans intérêt et futile.

Mais bon, le temps passant, on reprend ses bonnes vieilles habitudes, qui sont aussi là pour adoucir le quotidien, quand il vous maltraite. Sache que je ne me plains pas, j’ai conscience qu’il y a bien pire comme quotidien et de loin. Mais il y a mieux aussi…

Bref, durant ces 2 derniers mois, j’ai accumulé le visionnage de séries, de la lecture, du shopping, nous avons fêté la Saint-Valentin comme on a pu, j’ai testé les fromages vegannes, j’ai photographié les arbres en fleurs et bien plus encore…

Installe-toi bien, parce que ça va être long (haha !)!

les-rencontres-d-arles

Les rencontres d’Arles…

Voilà des années que je souhaitais me rendre à Arles pour les rencontres internationales de la photographie, aujourd’hui, appelées rencontres d’Arles…. Et puis, tu sais ce que c’est, par manque de temps, d’énergie, chaque année, je remettais ça à plus tard.

Et bien cette année, nous avons franchi le cap et nous y sommes allés. Alors, sache-le, si c’était à refaire, j’aurais attendu encore (c’est-à-dire fin septembre) car il faisait vraiment très trop chaud. Les expositions étant éparpillées en différents lieux de la ville, il faut donc marcher pour se rendre d’un point à un autre : la chaleur, les chaussures inadaptées pour faire de la marche ont eu raison de moi.

Nous sommes donc arrivés à l’heure du déjeuner et grâce à l’homme, qui avait fait du repérage, nous sommes allés nous restaurer au Criquet, un petit restaurant, tout à fait charmant, où nous avons dégusté une cuisine simple, mais savoureuse, à un prix tout à fait raisonnable. C’est donc l’après-midi (aux heures les plus chaudes) que nous avons commencé les visites. Visites en plein cagnard, qui nous auront au moins fourni un alibi, pour une halte chez le glacier Arelatis, chez qui, l’on trouve un choix de parfum assez conséquent, comme rose, violette, lavande, yuzu et j’en passe ^^ : miam, miam !

Alors, tu me suis dans cette jolie ville d’Arles?