to top

Une semaine au Pays Basque (mais pas que…) !

Une semaine au Pays basque, mais pas que...

Voilà 6 mois que l’homme avait réservé notre semaine de vacances au pays basque, pour un départ fin juin, mais avec ce qui nous est tombé dessus, notre départ s’est avéré très aléatoire. Alors, certes, il y avait plus important, mais justement parce que, ce que nous vivions, s’avérait très difficile, voire angoissant, cette bulle d’évasion est devenu de plus en plus vitale (en tout cas pour moi).

un-week-end-dans-le-luberon

Un week-end dans le Luberon !

Suite aux deux jours que nous avions passés en juillet, l’homme, qui a du capter mon message subliminal, m’a proposé de retourner dans le Luberon, pour un week-end, en août,  à l’occasion de son anniversaire.
Aussitôt dit, aussitôt fait !
D’autant plus que nous avons eu la très grande chance de trouver une chambre libre, au même endroit, que lors de notre dernier passage. Sauf que cette fois-ci, il y avait beaucoup plus de monde sur place (note à moi-même : ne plus aller nulle part au mois d’août !).
deux-jours-dans-le-luberon

Deux jours dans le Luberon!

Lorsque j’ai proposé à l’homme d’aller voir les champs de lavande dans le Luberon, comme nous l’avions déjà fait l’année dernière dans les Alpes de Haute-Provence, il a dit oui sans hésiter. Et donc, nous avons programmé, à l’arrache (ben oui, une semaine à l’avance, en saison : faut vraiment avoir un coup de chance pour trouver une chambre disponible !), une nuit dans le village de Lacoste, sans notre fils, moyennement intéressé par les photos de champs de lavande (va-t-en savoir pourquoi…).

Bon, et toi, prête à me suivre au pays de la lavande ?

Trails-discovery-dolce-fregate-provence

Circuit découverte du Dolce Frégate Provence!

La découverte d’un lieu de villégiature est vécue différemment suivant les individus : il y a ceux qui s’en tiennent aux sites touristiques et qui se “selfisent” à tour de bras (ce n’est pas peu dire…), ceux qui ne sortent pas de leur hôtel, le dit-hôtel leur offrant déjà un large panel d’activités diverses et variées (même si l’hôtel en question est situé dans un lieu très exotique : “Alors, c’était comment tes vacances? Super, je n’ai pas quitté l’hôtel !”), les baroudeurs qui vivent chez l’habitant, mangent local, vivent local, pensent local et puis, il y a ceux, plus raisonnables, qui veulent connaître les produits locaux, les bonnes adresses, sortir des sentiers battus, sans pour autant virer candidats à Koh Lanta .