to top

10 choses à faire en Sicile !

10-choses-a-faire-en-sicile
Trapani / Sicile

Partir en vacances en Sicile, c’était le désir de l’homme (je te rappelle que moi, j’aurais plutôt opté pour l’Ecosse), donc même si je n’y suis pas allée à reculons, ce n’était pas mon choix. Pourtant la Sicile m’a séduite, mais m’a un peu déçue aussi (mais de cela, nous reparlerons plus bas). 

Quelles sont les 10 choses que je recommande de faire à l’occasion d’un voyage en Sicile? 

corsica-ferries-toulon-trapani-sicile
Départ de Toulon depuis le Corsica ferries

Prendre le bateau…

Je n’avais jamais fait de traversée en bateau qui soit aussi longue et qui nécessite donc de dormir à bord : l’expérience m’a cependant agréablement surprise. Bon, faut dire que j’ai eu de la chance, que ce soit, à l’allée comme au retour, la mer d’huile a été au rendez-vous. 

coucher-de-soleil-en-mer
hublot-corsica-ferries

Pourquoi partir en bateau ?

Et bien pour la simple et très bonne raison, qu’en Sicile, les touristes rencontrent souvent des difficultés lors de la location de véhicules : véhicule non disponible ou ne correspondant pas à la demande, facturation supplémentaire de frais divers… la liste des récriminations peut être longue. Pour éviter tous ces désagréments, nous avons décidé de partir avec notre véhicule et donc de voyager sur le Corsica Ferries, qui, grosse chance, part de ma ville et y revient via Trapani en Sicile, en 19 heures de traversée.

promenade-matinale-corsica-ferries

 J’ai donc eu l’occasion de vivre cette aventure en mer. D’autant plus, qu’à l’aller, nous avions la plus luxueuse des cabines (de l’espace, une petite terrasse, etc…), alors qu’au retour, nous avions dégringolé dans la gamme, mais malgré cela, le temps est passé assez vite, à bord, à coup de lecture, de repas (voire d’apéro), de partie de palet, de visite du bateau, de marche rapide sur le pont extérieur, de spectacle de coucher/lever du soleil, de prise de photographies, etc… Alors, certes, c’est long, mais quel confort de voyage : ça me change de l’avion classe éco (buuurkkk !).

Edit du 19/06 : J’avais oublié de préciser que 3 places sur le Corsica Ferries (dont l’aller en version luxe) + notre voiture coûtent moins chères que 3 places en avion + 1 location de véhicule sur place (sauf si tu loues une tondeuse bien sûr….^^)

Palerme
Palermo

Voir Palerme !

logement-palerme-sicile

Nous avons eu la belle surprise (pour mon fils et moi-même) de loger dans un bel et vaste appartement situé dans un bâtiment ancien rénové (en tout cas intérieurement) avec voûtes, cour intérieure, etc… Mon meilleur souvenir ? La balade dans le marché du Capo et le repas pris dans un petit restaurant sur le dit-marché “Fish M chips” qui vendait des cornets de poissons frits (poisson, encornet, crevettes, etc…) et des frites faites maison. De toute façon, manger en Sicile est un bonheur sans fin (faim?), si tu n’y fais pas gaffe.

palazzo-mirto-palerme

Mais, nous avons aussi visité le palais des Normands, le palazzo Mirto, l’église orthodoxe la Martorana (voir story Sicile), bu un verre au théâtre Massimo, fait du shopping à la pâtisserie Cappello , déjeuné chez “Antica Focacceria San Francesco“, flâné dans le jardin de la villa Giulia ainsi que dans l’Orto botanico. Et puis, nous avons aussi rendu visite à la créatrice du Studio Sarta dont je te parlais dans cette publication Instagram.

Antica-Focacceria-San-Francesco
Antica Focacceria San Francesco
villa-giulia-palerme
orto-botanico-palerme

Palerme est très riche en bâtiments historiques : on ne peut que regretter le manque d’entretien et de rénovation de ce patrimoine. Pas grave, je crois que je peux dire sans me tromper que nous avons apprécié notre séjour dans la mythique Palerme.

lifestyle-italien

Ah la cuisine italienne…

J’adore la cuisine italienne, mais la Sicile a aussi ses propres spécialités et quelles spécialités…..

Nous avons fait une cure de jus d’orange, d’arancine ( grosses boulettes de riz en forme de cône, panées et frites, farcies de divers ingrédients, comme le ragout, les petits pois, les pistaches que la Sicile produit, la ricotta, etc…), de cannoli (pâtisseries à base de ricotta), de pâtes au pesto de pistache (ben oui, de la pistache, y en a partout), de glace dans une brioche (enfin, ça, c’est surtout mon fils).

Les occasions de se laisser tenter sont extrêmement nombreuses et nous avons essayé de maîtriser nos envies (question d’éviter de prendre 10 kilos en 8 jours), mais déguster des glaces est aussi un très grand plaisir (même sans brioche).

Et que dire des cornetti au petit-déjeuner ? Ces sortes de croissants souvent remplis de confiture, de crème pâtissière ou de chocolat sont incontournables le matin avec son café.

Quant à moi, j’ai arrosé tout ça d’apérol Spritz : ahah (sauf au petit-déjeuner hein) !

Nous avons fait l’impasse sur le Pani câ mèusa qui est un sandwich de Palerme à base de poumon de veau et de rate qui semblait pourtant plaire à beaucoup de monde. Mais au vu de leur délicieuse charcuterie et de leurs fromages non moins désirables, les possibilités de manger de délicieux sandwichs ne manquent pas, de toute façon.

Bref, tu l’auras compris, bien manger en Sicile, sans y laisser un bras, est l’activité la plus cool qui soit.

Le Sicilia Outlet village.

En nous rendant à notre deuxième logement, soit à Catane, nous avons fait une halte dans cet outlet qui se trouvait sur la route.

A part, en vacances à l’étranger (mon précédent shopping en outlet remonte aux Etats-Unis), je ne fréquente guère ce genre d’endroit, mais mon fils, lui, était plutôt content car c’est lui qui profite souvent de ce type d’étape.

Heureusement, vu que le temps n’était pas au rendez-vous, cela nous a évité la foule en délire, ce qui était déjà une bonne chose.

Je suppose que tous les outlet village se ressemblent donc je ne m’étalerais pas là-dessus, ce que je dirais en revanche, c’est que nous sommes repartis avec une tenue complète pour mon fils qui a profité de l’occasion pour faire son shopping chez Vans et Nike.

Catane
Catane

Catane

Ma première impression n’était pas super bonne.

Faut dire que nous n’étions pas aussi bien logés qu’à Palerme vu que nous sommes passés d’un appartement Airbnb avec du cachet à une chambre d’hôtel (donc moins d’espace avec un wifi capricieux, sans vue ou plutôt avec une vue moche, mais elle avait néanmoins tout le confort nécessaire – ne soyons pas trop critique hein…-).

Le point positif, c’est que le petit déjeuner était compris ( copieux, en version buffet : plutôt sympa donc), le parking lui était en plus (faut savoir que laisser sa voiture stationnée plusieurs jours sans surveillance à Catane ou à Palerme ne nous tentait pas).

Quant à la banlieue de Catane que nous avons traversée, elle était loin de me faire rêver.

Bref ,Catane, le premier jour, c’était bof !

catane-sicile

En fin d’après-midi, nous sommes allés prendre l’apéro sur le roof top du UNA palace pour profiter de la vue sur la ville et ça, c’était cool, même si le ciel était loin d’être dégagé (impossible d’apercevoir l’Etna), cela nous a tout de même permis d’avoir une vue d’ensemble sur la ville ! Puis, nous nous sommes baladés sur la via Etnea.

catane-depuis-roof-top

Le lendemain, nous avons parcouru le marché et ses cagettes de petits escargots vivants, ainsi que le marché au poisson. Puis, nous avons déjeuné au “Mille foglie” (restaurant végétarien) que je recommande (la nourriture est excellente), même s’il faut s’armer de patience, aux heures de pointe.

lunch-mille-foglie-catane
Lunch au Mille Foglie

Et nous sommes repartis à la découverte de Catane, notamment, avec une balade au jardin botanique BELLINI (nous avons beaucoup apprécié nos haltes dans les jardins botaniques siciliens d’ailleurs).

En soirée, nous nous sommes détendus en prenant un apéritif chez SPINELLA, qui est pourtant une pâtisserie. Avec chaque cocktail commandé, on te sert un plateau avec tranches de fromage, petites boulettes, charcuterie, etc… : pur bonheur (haha !)!

L’Etna

Tout le monde te le dira, voir les cratères de lave en fusion est une expérience unique. Sauf que cela a un coût, qu’il faut l’anticiper car on ne monte pas sur l’Etna comme ça, d’un coup de baguette magique. L’homme a longtemps hésité et puis finalement, il n’a pas pris cette excursion : la dernière partie de l’ascension se déroule, en effet, avec un guide agréé.

Lorsque nous avons quitté Catane, le ciel était bien gris et l’Etna était dans le brouillard, alors, nous nous sommes contentés de monter, en voiture, à presque 1000m (l’Etna en fait 2900). Et nous sommes partis marcher en forêt jusqu’aux coulées de lave et c’était très bien comme ça.

Puis, nous sommes allés déjeuner à Zafferana etnea et nous avons pris la direction de Taormina qui sera notre prochaine étape pour une nuit.

taormina

Taormina

Taormina est le village touristique par excellence et c’est aussi pour cette raison que nous y avons passé une nuit : pour en profiter au calme lorsque les touristes n’y sont pas !

vue-depuis-taormina

Mais cela a tout de même été très bref et je le regrette un peu. C’est un village perché qui offre une vue imprenable. Mais il est aussi pourvu d’un très joli jardin.

jardin-taormina
le jardin

Je recommande de quadriller le village dans tous les sens, pour ne rien louper et pourquoi pas de partir à la chasse au bougainvillée (comme moi), en évitant les rues très fréquentées qui n’ont, à mon sens, aucune valeur ajoutée.

bougainvilles-taormina
taormina-village-perche

Le soir, nous avons diné au Granduca, d’une pizza, mais le brouhaha des convives m’a un peu gâché mon repas : il faut dire que la vue mer est très prisée des touristes, mais pas que…

castellammare-del-golfo
castellammare-del-golfo

Castellammare del Golfo

Notre étape suivante (et dernière étape) a été ma préférée. D’une part, parce que notre logement était au top : construction moderne avec piscine et vue sur la mer, mais aussi, parce la petite ville de Castellammare del Golfo est l’endroit le plus charmant que j’ai rencontré en Sicile.

bed-and-breakfast

Cette petite ville, située entre Trapani et Palerme, avait tout pour me plaire, et notamment, son joli port de pêche que j’ai photographié sous tous les angles d’ailleurs. Pour dîner, je recommande l’Antico Granaïo : nous y avons passé un très agréable moment.

castellammare-del-golfo

Mon seul regret ? le temps qui ne nous a pas permis de vraiment profiter de la piscine, mais tant pis, j’ai adoré quand même…

reserve-naturelle-du-zingaro

Réserve naturelle du Zingaro

Pour peu que tu aies le temps, je te recommande la visite de cette réserve, située à proximité de Castellammare del Golfo.

Du temps, parce ce qu’il faudra marcher pour en découvrir tous les secrets (une tenue sportive -que je n’avais pas- avec de bonnes chaussures est donc conseillée).

Et puis, quitte à être allé jusque-là, autant en profiter pour se baigner aussi, donc prévoir maillot, et toute protection nécessaire à l’encontre du soleil : chapeau, lunettes, crème solaire (j’ai trouvé le moyen d’attraper un coup de soleil, alors que l’eau était trop froide pour se baigner, mais le soleil, lui, était bien présent !).

Quoiqu’il en soit, le lieu est paradisiaque et vaut assurément le détour.

Erice

Le dernier jour, avant de reprendre le bateau, nous sommes allés nous balader à Scopello, petit village que l’on visite très rapidement, mais surtout à Erice, village médiéval, qui aurait mérité que l’on s’y attarde davantage (mais bon, nous n’avions plus le temps). Nous y avons pris notre dernier repas en Sicile, ce qui n’est déjà pas si mal (haha!)…

carte-sicile-italie-
Retrouve mes différentes étapes siciliennes !

Les + / – de ce voyage

Les –

Durant ce voyage, j’ai été atterrée par la saleté (des sacs poubelles abandonnés qui longent les voies d’accès à l’autoroute par exemple) qui gâche tellement cette belle île (j’ai aussi été choquée par les manières d’une touriste française en pleine réserve naturelle, mais ceci est une autre histoire). Du coup, depuis que je suis rentrée, je trouve que nous vivons dans un pays bien propre, mais j’ai néanmoins décidé de ramasser tout ce qui traîne, quand j’en ai l’occasion.

J’ai été déçue par le temps qui n’a pas été à la hauteur, pour la Sicile, à cette époque de l’année, mais bon, comme tu le sais, tout fout le camp, météorologiquement parlant, mais pas que….

La Sicile est pauvre, alors les bâtiments/immeubles ne sont pas entretenus extérieurement ( lorsque tu as l’occasion de pénétrer dans les dits-immeubles, tu peux être surpris par l’état de l’intérieur sans aucune comparaison avec l’extérieur ), les façades sont dans leur jus depuis longtemps et donnent un aspect triste et délabré aux villes. Quant aux banlieues, n’en parlons pas…

Les +

Du fait du niveau de vie, le touriste est gagnant. Au restaurant, par exemple, on paye en Sicile pour 3, ce que l’on paierait pour 2 en France. Je n’ai pas eu l’occasion de faire d’autres comparaisons car je n’ai pas vraiment consommé dans les magasins (sauf outlet et bien sûr mon sac Sarta studio ).

La nourriture y est vraiment excellente et les adresses du guide du routard sont, comme d’habitude, au top. Faut donc vraiment en profiter et manger local autant que possible !

Insolite : par deux fois, nous sommes tombés sur des shootings en cours, de mariés (à priori, de faux mariés) : une fois à Catane et l’autre fois à Taormina (sans parler que nous avons assisté à la sortie d’église d’une véritable mariée qui est partie dans une Ferrari rouge : haha !).

La Sicile est incontestablement une belle île, vallonnée, qui mérite d’être visitée (d’ailleurs, nous n’avons pas tout vu : loin de la!)

Et toi, tu connais la Sicile ??? Est-elle dans ta wish-list?

Ma page Hellocoton pour le petit ♥

signature-chiffons-and-co
retour-toulon
Retour à Toulon via Corsica ferries

Chiffons and co, blog Lifestyle, Mode, Voyage

Le blog avec une pincée de Mode, un zeste de décoration, une larme de voyage, un soupçon de cuisine et quelques tranches d'humeur (humour)...Garanti sans colorant, ni conservateur ^^

  • Matching Points

    Nous connaissons déjà la Sicile, ses splendeurs et sa décadence. Nous avons néanmoins noté les adresses de Catane pour un prochain séjour.

    17 juin 2019 at 16 h 56 min Répondre
  • chocoladdict

    tu me fais rêver ! d’abord comme tu peux t”en douter pour la nourriture et puis les villages que tu montres sont vraiment charmants !

    17 juin 2019 at 17 h 52 min Répondre
  • PetitDiable

    oh oui, j’adore tellement la Sicile que je voudrais y vivre!

    18 juin 2019 at 12 h 55 min Répondre
  • Ralfi

    Pour moi, la via Etnea, grande avenue centrale de Catane, avec ses éclairages nocturnes vaut largement les Champs Élysées.

    18 juin 2019 at 13 h 01 min Répondre
  • christine

    Un pays que je ne connais pas mais qui pourrait me plaire.

    18 juin 2019 at 18 h 52 min Répondre
  • Koalisa

    Ca donne envie de partir en vacances !

    19 juin 2019 at 16 h 49 min Répondre
  • tania

    ça& m rapelle telllement d bons souvenirs
    c est là que je suis tombée amoureuse de l’Italie
    oups tu as été plus rapide que moi tu sais que je n ai pas encore écrit le récit de mes vacances de 2016 la blogueuse en carton c est moi

    24 juin 2019 at 19 h 44 min Répondre
    • chiffonsandco

      Ben, ça s’explique sans doute par le fait que je voyage moins que toi et que je préfère écrire tant que c’est encore frais dans ma tête !

      25 juin 2019 at 8 h 09 min Répondre
  • Isa.B

    Ton récit et tes jolies photos m’ont permis de me remémorer mes vacances en Sicile il y a déjà plus d’un an. Mon séjour a été agréable mais je n’y retournerai pas. Bonne soirée.

    26 juin 2019 at 19 h 43 min Répondre
  • Manon

    Que ce doit être joli ! Tu me vends du rêve là !

    1 juillet 2019 at 21 h 07 min Répondre
    • chiffonsandco

      pas que, malheureusement, mais la Sicile vaut le détour!

      2 juillet 2019 at 14 h 27 min Répondre
  • Nina

    Je ne connais pas La Sicile, mais j’ai failli y aller lorsque je vivais encore à Paris.
    Je trouve cette ville tellement belle et gorgée de soleil, je te rejoins pour les bougainvilliers, ces petites fleurs sont sublimes.
    Vous aviez l’air d’être bien là-bas?!
    PS: Pour la saleté qui jonche le sol etc… à La Réunion, c’est à se mettre en colère aussi, car les gens ont du mal avec la propreté de la ville, des lieux et ça me met hors de moi à chaque fois,
    Bonne journée à toi

    3 juillet 2019 at 7 h 30 min Répondre
  • Sylvie Enfin moi

    Tu m’as donné envie de partir dans tes traces
    Merci de ce beau billet voyage
    Bises

    3 juillet 2019 at 17 h 27 min Répondre
  • Laurence

    Je ne connais pas mais en Sicile comme dans le reste de l’Italie, visiblement on mange divinement bien et c’est sale ! Ca m’avait beaucoup choquée à Rome et je crois que ça ne s’est pas arrangé. Ce pays est un musée à ciel ouvert … mais aussi une décharge publique !! Ajoute à cela l’incivisme des gens et je suis capable de péter un plomb si je vois quelqu’un jeter un papier par terre ! En tous cas, tes photos sont belles et ce long billet est très agréable à lire … comme si j’y étais, bravo et merci pour ce partage !

    4 juillet 2019 at 15 h 03 min Répondre
  • Margot

    Ça me rappelle de bons souvenirs cet article sur la Sicile.
    Monter sur l’Etna est l’un de mes meilleurs souvenirs la bas. Par contre c’est vrai que les tickets de l’ascension sont chers. J’ai aussi adoré Erice et la réserve naturelle de Zingaro. on aaussi passé quelques heures à Castellamare del Golfe qu’on avait beaucoup aimé.
    Et j’adorais le outlet dont tu parles. On y’est allées plusieurs fois. Surtout pour des marques de luxe à prix réduits. De quoi faire de chouettes cadeaux de Noël.
    Par contre moi en vivant deux ans la bas, je n’ai pas eu le sentiment d’être sur une île pauvre. Pour moi les prix se ressemblent avec ce que l’on peut trouver en France.
    Des bisous
    Margot
    https://troughthepasturesofthesky.com

    23 juillet 2019 at 16 h 38 min Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :