to top

Les jolies choses d’août 2021 !

les-jolies-choses-d-aout
les-jolies-choses-d-aout

Malgré la reprise du travail en présentiel, la 4ième vague, le retour des talibans en Afghanistan, les incendies, la canicule……😮 bon, je crois que je vais m’arrêter là !


Bref, mon but n’étant pas de te saccager le moral, je me contenterais de dire que le mois d’août a été plutôt sympa (enfin sauf la fin !). En même temps, j’ai mis le paquet pour qu’il le soit, afin de compenser (voir plus haut 😕)


Séries, films, découverte du Var, tatouage, shopping, what else ?

The 3 Best Things Of July For Me !

les-3-choses-que-j-ai-aimees-en-juillet

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, je peux vous dire que j’en ai gros (référence subtile à “Kaamelott” ). A propos, qui a vu le film sorti en salle dernièrement ?

En effet, le mois de mes vacances se termine et la reprise en présentiel signe son retour. Apparemment, tout le monde se fout de la 4ième vague et de la pollution de l’air. Pourtant, le Préfet a demandé à ce que les déplacements soient limités à cause de la-dite pollution.

Quoiqu’il en soit, plongeons-nous dans les bons souvenirs, ils ne seront pas superflus pour m’aider à affronter la rentrée ! Suis-je la seule à reprendre en août ?

Ce mois-ci, j’ai donc particulièrement aimé mes petits achats, les virées et la découverte de beaux coins (j’ai pris plein de photos) et quelques séries bien sûr.

Ce que j’ai aimé en janvier !

ce que j'ai aimé en janvier

Janvier s’est envolé sans que l’on s’en rende vraiment compte. Faut dire qu’on a été bien occupé par ici, soyons francs !

J’ai visionné malgré tout 5 séries et vu 2 films, sans parler que nous sommes allés à Nice, puis à Pau, que nous avons fait une virée à la montagne et profité un peu de la neige et du calme…

Et je me suis lancée dans l’écriture d’un carnet de recueil des émotions et du positif de mes journées : un journal intime quoi, mais version développement personnel !

Allez, on y va ???

Une semaine au Pays Basque (mais pas que…) !

Une semaine au Pays basque, mais pas que...

Voilà 6 mois que l’homme avait réservé notre semaine de vacances au pays basque, pour un départ fin juin, mais avec ce qui nous est tombé dessus, notre départ s’est avéré très aléatoire. Alors, certes, il y avait plus important, mais justement parce que, ce que nous vivions, s’avérait très difficile, voire angoissant, cette bulle d’évasion est devenu de plus en plus vitale (en tout cas pour moi).