to top

La liste de mes envies de mars 2019 !

la-liste-de-mes-envies-de-mars-2019
Envies de mars : photo de Chiociolla via Shutterstock

Le shopping, quand il reste modéré (l’hôpital qui se moque de la charité : haha !), est une activité fort agréable (en tout cas pour moi! Avoue, pour toi aussi, hein ??) : on shoppe pour se faire plaisir parfois (on va dire ça hein…) ou par nécessité, pour remplacer ce qui est cassé ou ce qui nous manque (ce qui, bien sûr, devrait être la norme!). Quitte à consommer plus intelligemment, à savoir mieux, mais moins, autant s’arranger pour que l’expérience soit réussie et ludique, non?

Bien que je privilégie les achats d’occasion, il m’arrive forcément d’acheter du neuf, d’une part, parce que je veux aussi profiter des petits créateurs français (ou pas) et d’autre part, parce que l’on ne trouve pas toujours ce que l’on veut sur le marché de l’occasion, sauf si on a le temps d’attendre que l’objet de ses désirs pointe le bout de son nez, mais bon, la patience et moi, ça fait 2 !

Alors aujourd’hui, de quoi allons-nous parler ???

Et bien, de bijoux, bien entendu, de combinaison, de montres, de carnet et même de cafetière.

Bijoux, cailloux, choux…

Mais que deviendrais-je sans bijoux?

Heeuuu, ben rien !

Excepté lors des séances de sport, je ne sors JAMAIS sans ma « multitude » de bijoux, sinon, j’ai l’impression de ne pas être au complet. C’est grave docteur?

Et donc, ce mois-ci, pour en revenir à ma liste, j’ai particulièrement aimé les boucles d’oreilles Liv de la marque Claudine à Paris ( de vraies merveilles) ou la bague coeur Aliita (n’est-elle pas mignonne ?).

Pour les boucles d’oreilles, le plaquage à 3 microns justifie le prix car cela garantit pratiquement le bijou à vie (ou presque), en tout cas pour des boucles d’oreilles qui ne sont pas trop en contact avec la peau. J’ai tellement de déboires avec la durée de vie des bijoux fantaisie, que cela a vraiment son importance : trouver un artisan qui te les replonge dans un bain d’or relève quasiment d’un parcours du combattant et quand tu en trouves un, cela doit rester une opération ponctuelle au vu du coût (c’est du vécu dont je reparlerais bientôt) !

Bref, comme je l’ai déjà dit, je suis un peu excédée par les bijoux jetables sous prétexte que tu ne trouves personne pour leur donner une seconde vie, à un prix raisonnable. La bijouterie en or abordable manquant singulièrement de créativité, forcément, je me retourne vers la fantaisie, avec toutes ses limites.

Liste-de-mes-envies-mars

Combinaison de travail? J’dis yes !

La combinaison de travail style mécano, revient en force. Même si je ne suis pas toutes les tendances, loin s’en faut, quand la tendance en question me plait, je me vautre dedans (je pense que cette image est suffisamment parlante). Ne reste plus qu’à trouver la combinaison parfaite. Je n’ai pas encore cherché très loin, mais celle que j’ai trouvée sur La Redoute, en jean et de la marque Anne Weyburn me convient bien, vu que je ne tiens pas, non plus, à y laisser un bras.

Et toi, combinaison de travail ou non merci ?

la-liste-de-mes-envies-mars

Je suis en r’tard, en r’tard, en r’taaaaaaaard !

Je porte peu de montre SAUF quand j’ai un coup de foudre (n’ayons pas peur des mots!), ce qui m’arrive rarement, il est vrai (faut dire que je porte un bracelet connecté, alors, en général, je ne regarde pas les montres). Et puis, tu sais ce que c’est, cela arrive parfois, sans que l’on s’y attende et surtout sans vraiment chercher : on tombe sur la perle rare qui va faire chavirer notre petit coeur !

En surfant, sur le site Brandfield, j’ai, par exemple, été attirée par une montre Cluse, à l’écran marbré et au bracelet pastel, sans aucun doute plus jolie que mon bracelet connecté ! Franchement, je n’avais jamais entendu parlé de cette marque (bon, faut dire que je suis loin d’être une spécialiste en montres), mais, j’ai vraiment eu un coup de coeur pour ce modèle, absolument idéal pour le printemps. Pour la petite histoire, et après recherches donc, les deux créateurs néerlandais des montres Cluse ont découvert, lors d’un voyage en France, sur une carte, le nom d’un village nommé Cluse, d’où le nom de la marque.

En continuant sur ma lancée, j’ai atterri parmi les montres Tommy Hilfiger dont j’apprécie le prêt-à-porter, puisque j’ai notamment dans mon shoesing, une paire de sneakers, en jean et patchs, que j’adore, provenant de sa collaboration avec la célèbre mannequin Gigi H