to top
un-week-end-dans-le-luberon

Un week-end dans le Luberon !

Suite aux deux jours que nous avions passés en juillet, l’homme, qui a du capter mon message subliminal, m’a proposé de retourner dans le Luberon, pour un week-end, en août,  à l’occasion de son anniversaire.
Aussitôt dit, aussitôt fait !
D’autant plus que nous avons eu la très grande chance de trouver une chambre libre, au même endroit, que lors de notre dernier passage. Sauf que cette fois-ci, il y avait beaucoup plus de monde sur place (note à moi-même : ne plus aller nulle part au mois d’août !).
les-jolies-choses-d-aout-2018

Les jolies choses d’août 2018 !

Je ne sais pas pour toi, mais pour moi, ce mois d’août sera passé encore plus vite, que plus vite (dis, j’espère que je ne dis pas ça à chaque fois, si ??)!
Nous n’avons même pas eu le temps de retourner à la plage, alors qu’elle est si proche… Mais, il est certain qu’entre les préparatifs de départ de mon grand pour la fac (trouver un logement, signer un bail, une caution solidaire, faire l’état des lieux, l’inscription à la fac, la carte de transport, les assurances, et j’en passe…), la reprise du travail, le sport au quotidien, les week-ends bien remplis, ce mois d’août a filé comme une étoile…filante !
la-liste-de-mes-envies-aout2018

La liste de mes envies d’août 2018 !

Bon, ben, voilà, nous y sommes, c’est la rentrée!  Alors, je ne te ferais pas croire que j’aime la rentrée, surtout dans le milieu du travail, où la rentrée est souvent l’occasion de tout chambouler, et pas forcément dans le bon sens, pour le travailleur de base, mais comme je n’ai pas trop le choix, je vais prendre tout cela avec philosophie (enfin, je vais essayer en tout cas…).
Donc, la rentrée, pour moi, qui habite au bord de la Méditerranée, c’est l’occasion de retrouver un peu de tranquillité (une fois qu’une bonne partie des touristes est repartie), de profiter encore de belles journées (sans températures extrêmes, encore qu’elles  baissent peu chez nous, pour le moment), de recommencer à faire de longues marches sans transpirer à grosses gouttes, bref, septembre réserve encore de bons moments avec le fameux été indien !
Et pour repartir avec entrain, une nouvelle robe ou paire de chaussures, ben, ça peut aider (ça marche aussi avec une nouvelle coiffure d’ailleurs : moi, je fais les 3, question de mettre tous les atouts de mon côté…-ben, voyons-).
linecoaching-3-mois

Linecoaching et moi : 3 mois plus tard!

Nous voici déjà arrivés au jour du bilan des 3 mois : 3 mois à écouter ma faim et ma satiété (avec plus ou moins de succès suivant les jours), 3 mois à m’entraîner pratiquement tous les jours (et quand tu te traînes un excédent de bagages, c’est pas évident !), trois mois pour constater la perte de 13 kg (hip hip hip hourra !).
Voici donc mon bilan, tout en sachant que mon voyage n’est pas terminé pour autant, car il va bien me falloir trois autres mois pour ancrer mes habitudes et continuer à perdre encore quelques kilos (enfin, j’espère…). Mais, de ceci, nous reparlerons plus tard!
comparatif-fibit-vs-swarovsky

Comparatif bracelet connecté Fitbit vs Misfit Shine Swarovsky

Comme je te le disais, il y a quelques semaines, j’ai changé de bracelet connecté, car l’ancien était fatigué et fournissait des infos un peu fantaisistes, ces derniers temps. J’avais un bracelet Swarovsky avec un système Misfit Shine (traqueur d’activités), assez basique et j’ai opté cette fois-ci, pour un bracelet Fitbit, un peu plus pointu.
Je rappelle que je ne suis pas une sportive à proprement parlé, même si je fais plus de sport que la plupart des femmes du même âge, dans mon entourage. Cependant, depuis presque 3 mois, mon activité dans ce domaine s’est intensifiée, alors qu’auparavant, je ne pratiquais que la marche.
Aujourd’hui, grâce au programme Linecoaching, sur lequel je vais faire un point après 3 mois d’utilisation, très bientôt, je pratique le sport au quotidien, à raison de séances de 15 mn minimum. Mes progrès sont assez bluffants, enfin bluffants, au vu de mon niveau de départ, qui était, avouons-le, au ras des pâquerettes.
Je partais donc de loin, mais je suis très fière de ce que j’ai accompli.
Mais, revenons-en aux bracelets : j’ai pensé qu’un comparatif pourrait en intéresser certaines (en supposant qu’il y ait encore quelqu’un derrière les écrans, au mois d’août…à part moi, bien sûr!).
Mes acolytes